A force de vouloir tout dire pour avoir été mis à toutes les sauces, les mots ne veulent plus rien dire ...

La philosophe et écrivain Marie-José Mondzain
La philosophe et écrivain Marie-José Mondzain © AFP / BERTRAND GUAY

Marie-José Mondzain, philosophe, directrice émérite au CNRS, appelle à lutter contre la confiscation des mots, des images et du temps dans un livre argumenté qui s'appelle "Confiscation des mots, des images et du temps". Un ouvrage de combat, qui propose une réflexion sur la question des images et de l’imaginaire. Marie-José Mondzain y dénonce par exemple la manipulation des mots et des images par ceux qui gouvernent, contribuant à confisquer la parole des gouvernés et à délégitimer toute forme de "radicalité" dans l'action politique. Elle défend un verbe vivace, faisant appel aux ruptures constructives. A découvrir dans l'Heure Bleue ce soir !

"(...)Je crois que si j’ai consacré tant d’années à la question de l’image et à celle des images, c’est peut-être pour défendre le principe de « la pensée malgré tout ». Cet enjeu concerne d’abord la fidélité à la parole et la fiabilité de son usage dans un monde dominé par le régime du spectacle. Il appartient au regard du promeneur d’embrasser l’horizon le plus large pour ne pas se laisser fasciner par ce que la surabondance des productions visuelles et sonores impose comme foyer d’incandescence dans l’organisation quotidienne de la terreur et de la jouissance, ce qui finalement revient au même. C’est toujours une modalité de la pornographie qui voudrait gagner du terrain et qui parfois semble y parvenir. Il s’agit donc de défendre la radicalité contre cette pornographie en cessant d’en faire un oxymore qui dit ensemble la révolte et l’asservissement.(...)". Extrait de "Confiscation des mots, des images et du temps" aux Éditions Les Liens qui libèrent.

Pastille sonore : Valérie Jouve

Choix musical : Alain Souchon avec "Si en plus y a personne"

  • Archive du 25 novembre 1996 (au micro de Daniel Mermet) : Cornelius Castoriadis sur l’insignifiance en politique
  • Extrait du débat présidentiel sur BFM TV du 4 avril 2017 : Nathalie Arthaud à propos des différences salariales

Générique : Veridis Quo des Daft Punk


L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.