C'est une écriture en miroir, en jeu d'apparitions et disparitions, qui résonne dans le dernier recueil de chansons de Dominique A "Vie étrange" (Wagram). Ces soupirs qui s'éteignent, ces cris qui brûlent, illuminent aussi son dernier livre "Fleurs plantées par Philippe"(mediapop) et, surtout L'heure bleue de ce soir !

Dominique A chez lui, à Nantes / Sept 2018
Dominique A chez lui, à Nantes / Sept 2018 © Radio France / Vincent Josse

Le silence ou tout comme. C'était le titre du recueil de chansons que l'auteur-compositeur Dominique A a composées pendant le premier confinement et qui était sorti en juillet 2020. 

Depuis, augmenté de six nouvelles chansons, ce qui n'est pas un album, mais plutôt, comme le précise le chanteur, un "révélateur de chansons à combustion rapide", porte le nom de "Vie étrange". Un titre qui qualifie bien cette période si exceptionnelle dans laquelle nous venons pourtant de retomber.

D'une voix feutrée, qui expire des soupirs sur des basses électros, Dominique A chante aussi ses morts, au premier lieu desquels, Philippe Pascal, décédé le 12 septembre 2019. Il lui rend un hommage musical avec le titre "L'éclaircie", reprise du chanteur de Marquis de Sade, mais aussi lui dresse un tombeau littéraire avec "Fleurs plantées par Philippe", dans lequel il relate son admiration, ses rencontres et ses rendez-vous manqués avec celui qui lui donna envie de chanter. 

Le chanteur et l'écrivain, qui compte désormais à son actif 12 albums et 6 livres, fait part également dans "Solide", livre d'entretiens avec Grégoire Laville paru en mars 2020, de ses obsessions et ses inspirations. 

Musiques : 

  • Dominique A - ( Papiers froissés) 
  • Meryem Aboulouafa (Breath of Roma)
  • Facteurs Chevaux (L'autre rive)

Pastilles sonores : 

  • Etienne Daho ( PAD)
  • Brigitte Giraud ( PAD)
  • Julien Gosselin ( en direct )

Archives : 

  • Archive Ina du 25 mars 2014 : Svletana Alexievitch à propos de l’importance du rythme et du titre dansson écriture
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.