L'actrice et romancière Anne Wiazemsky est décédée aujourd'hui ; France Inter vous propose de réécouter l'un de ses derniers entretiens, accordé à Laure Adler en mai dernier.

Anne Wiazemsky en 1968. Image tirée du film de Pier Paolo Pasolini, "Teorema", avec Terence Stamp
Anne Wiazemsky en 1968. Image tirée du film de Pier Paolo Pasolini, "Teorema", avec Terence Stamp © AFP / Archives du 7eme Art / Photo12

Rediffusion de l'émission enregistrée le 19 mai 2017

Nous savions qu'elle était malade , elle-même n'en faisait pas un mystère et n'en accordait pas grande importance, tant elle était heureuse de vivre dans le présent sans jamais s'appesantir sur ce qu'elle avait fait. Elle aurait détesté ce que l'on dit déjà d'elle depuis l'annonce de sa disparition, petite fille de François Mauriac, épouse de Jean Luc Godard. Non, elle était elle, la rousse frondeuse , l'étudiante passionnée du film "La chinoise": Anne Wiazemsky. Elle a su s'émanciper de toutes les tutelles familiales et amoureuses en trouvant grâce à son écriture sa voix intérieure dans ses romans et ses récits. Portrait d'une rêveuse révoltée. Entretien enregistré le 19 mai 2017, à quelques jours de la projection au festival de Cannes du film "Le redoutable" adapté de deux de ses romans. Laure Adler.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.