Philosophe passionnée d’Histoire, Mona Ozouf publie "L’Autre George ", s’intéressant à l’une des plus grande écrivaine victorienne ...

Mona Ozouf, historienne et écrivain, à Nancy le 13 septembre 2015.
Mona Ozouf, historienne et écrivain, à Nancy le 13 septembre 2015. © Maxppp / NCY/PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

La chercheuse, philosophe de formation, historienne spécialiste de la Révolution française a écrit de nombreux livres sur ce sujet, sur les femmes, sur les rapports de la littérature et de la démocratie, et sur l’école de la République. Cette fois-ci, Mona Ozouf, dans L'autre George, raconte sa rencontre littéraire avec la romancière George Eliot. Elle y évoque aussi ses héroïnes, ou elle établit un parallèle avec le parcours de George Sand. 

Un ouvrage qui n'est pas une biographie, mais dixit Mona Ozouf une promenade dans la forêt des romans, en compagnie d’une femme supérieurement intelligente, assez brave aussi pour affronter, dans la société victorienne, l’ostracisme social que lui vaut sa liberté de mœurs et d’esprit.

Quand George Eliot entreprend de conter l’histoire d’un frère et d’une sœur que l’enfance a liés, qu’ensuite la vie sépare et que la mort réunit enfin, elle s’enquiert d’un titre auprès de ses amis. Pourquoi pas, suggère l’un d’eux, « Amour et Devoir » ? Plutôt mourir, dit-elle. C’est la réaction scandalisée d’une vraie conteuse. Dans les romans, les idées ne peuvent trouver place que si elles sont incarnées. Elle n’a jamais pu baptiser les siens qu’en leur donnant des noms de personnes, ou des noms de lieux. Cette fois, ce sera donc Le Moulin sur la Floss.

Extrait de L'Autre George, paru chez Gallimard.

A noter : Mona Ozouf sera, aux 21èmes Rendez-vous de l’Histoire à Blois, le 13 octobre, pour une "Libre promenade" dans l’univers de George Eliot et de George Sand en compagnie de Michelle Perrot à l’occasion de la publication de leurs ouvrages respectifs L’autre George (Gallimard) et George Sand à Nohant (Le Seuil).

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.