Au Cambodge, tout le monde sourit. Les habitants comme leurs bouddhas de pierre. Un sourire aussi impénétrable qu’indélébile, comme un masque qui protège.

Statue du Grand Bouddha au Ba Ria Vung Tau, Province, Vietnam
Statue du Grand Bouddha au Ba Ria Vung Tau, Province, Vietnam © Getty / Image Source

Dans son nouveau roman "Lèvres de pierre" aux Editions Actes sud, Nancy Huston explore les similitudes qui lient son parcours à celui d'un jeune homme cambodgien dénommé Saloth Sâr avant qu'il ne devienne Pol Pot, le monstre responsable du génocide cambodgien. Comment et pourquoi l'auteure écrit-elle aujourd'hui le récit de ses années de formation en miroir de celles d'un Cambodgien de la génération de son père, venu comme elle à Paris, y étant entré en politique mais aussi en écriture avant de devenir Pol Pot, l'un des pires dictateurs du XXème siècle ?

Thierry Cruvellier est journaliste, auteur d’une longue enquête sur la Sierra Leone ("Terre promise") a assisté au procès de Kaing Guek Eav, un des responsables du génocide khmer rouge. Dans "Le maître des aveux" aux Editions Gallimard, il y fait le compte-rendu des plaidoiries qu'il a entendues et fait entendre la parole bouleversante des victimes, celle aussi, insupportable, du bourreau.

Choix musical : Rosemary Standley "Johnny Guitar"

Extrait de film : _"S21, la machine de mort khmère rouge"_de Rithy Panh 

Archive INA du 17 avril 1975 (Inter actualités) : Les Khmers rouge entrent à Phnom Penh

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.