"Clôture de l'amour" va vous griffer le cœur et va vous raconter l'histoire d'un passé commun, d'un présent douloureux, et d 'un futur absent.

L'actrice française Audrey Bonnet et l'acteur français Stanislas Nordey ""La Cloture de l'amour"" de Pascal Rambert
L'actrice française Audrey Bonnet et l'acteur français Stanislas Nordey ""La Cloture de l'amour"" de Pascal Rambert © AFP / BERTRAND LANGLOIS

Le texte de l’auteur et metteur en scène Pascal Rambert, a été écrit sur mesure pour deux comédiens, Stanislas Nordey et Audrey Bonnet, comme une "Danse mentale en quelque sorte qui met le mouvement invisible de l’âme et des nerfs sur la scène". Pour eux, et pour personne d'autre. Pour leur corps, pour leur façon de dire, pour ce qu'ils sont dans l'imagination de Pascal Rambert, d’ailleurs ces personnages de fiction portent leur prénom mais attention, même si l'intime est exposé ce n'est pas celui d'Audrey Bonnet et de Stanislas Nordey, les vrais.

Dans "Clôture de l'amour" il est question d’une séparation. La parole est rude, violente et froide. On assiste à un duel entre un homme et une femme où les mots deviennent des armes. Stan commence, Audrey lui répond. Ces deux paroles demeureront, jusqu’à la fin, parfaitement étanches : tandis que l’un parle, l’autre garde le silence ou est réduit au silence. S’il n’y a plus de place pour le dialogue verbal, les corps de l’un et l’autre personnage ne cessent en revanche de se répondre.

Choix musical d’Audrey Bonnet : Antony and the Johnsons avec "Cut the world"

Musique : "Happe" d’Alain Bashung et un extrait de la pièce Clôture de l’amour

  • Archive Ina du 17 octobre 1978 : Antoine Vitez à propos de la relation entre l’auteur et le comédien
  • Archive Ina du 18 juin 2006 : Pina Bausch à propos de la place qu’elle donne au spectateur
  • Archive Ina du 30 novembre 2012 : Romeo Castellucci à propos des différents niveaux de lecture de sa dramaturgie

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.