Suite de notre immersion dans le monde du travail et des ouvriers de 1968 grâce à « L’Établi » de Robert Linhart : troisième épisode avec l’historienne Michelle Zancarini-Fournel qui nous éclaire sur l’Histoire « des gens de peu (...) des sans voix ».

Ouvriers travaillent sur une chaîne de montage.
Ouvriers travaillent sur une chaîne de montage. © AFP / DOMINIQUE FAGET

Michelle Zancarini-Fournel est spécialiste de mai 68 mais aussi de l’histoire des femmes et du genre. Dans son ouvrage Les luttes et les rêves - une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours, elle décrit trois siècles de guerre sociale, d’espoirs et de révoltes bien souvent réprimés dans la violence. 

C’est cette histoire de la France "d’en bas", celle des classes populaires et des opprimé-es de tous ordres, que retrace ce livre. 

Aujourd’hui encore il est important de donner une voix à toutes les personnes opprimées de notre société. L’écriture en est un moyen : Robert Linhart a su briser le silence en écrivant L’Établi. Il a donné aux ouvriers la possibilité de s’exprimer et surtout d’exister. 

Lecture de L'Établi de Robert Linhart par Sami Frey.

Cette émission est une rediffusion du 28 décembre 2016

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.