Dans son nouveau long-métrage « Nuestro Tiempo », le réalisateur mexicain propose un film dont l’action se déroule dans un ranch au Mexique. Un couple pris dans la tourmente de l’infidélité, de la jalousie et de la possession.

Le réalisateur, scénariste et producteur Carlos Reygadas pendant la 75ème édition du Festival du film de Venise le 6 septembre 2018.
Le réalisateur, scénariste et producteur Carlos Reygadas pendant la 75ème édition du Festival du film de Venise le 6 septembre 2018. © Getty / Franco Origlia

Carlos Reygadas interprète lui-même le rôle du mari aux côtés de sa propre femme et de ses deux enfants dans la vie. Eleveur de taureaux de combat, jaloux et possessif, il n’a qu’une obsession : reconquérir sa femme adultère. Un jeu de manipulations et de de tensions psychologiques s’installe alors avec l’amant.

Reconnu comme le plus « européen » des cinéastes sud-américains, Carlos Reygadas se réfère souvent à des cinéastes comme le français Robert Bresson, le russe Andrei Tarkovski, le danois Carl Theodor Dreyer... En 2002, il se fait remarquer à Cannes avec son premier film Japon, puis reviendra au festival cinq ans plus tard pour y remporter le prix du Jury avec Lumière Silencieuse. Nuestro Tiempo est son cinquième long métrage, sélectionné à la Mostra de Venise.

Choix musical : 

  • Skeleton tree de Nick Cave

Extrait de film :

  • Nuestro Tiempo 
  • Japon

Archives : 

  • Archive Ina du 5 janvier 1960 ( au micro de Jean Régis Bastide) : Robert Bresson à propos de l’abstraction au cinéma au moment de son film «  Pickpocket » 
  • Archive Ina non identifiée : Andrei Tarkovski à propos de la création et de l’art et un extrait du Sacrifice
  • Archive Ina du 18 décembre 1988 : Ingmar Bergman à propos de la mélancolie dans ses films 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.