Fin de notre série consacrée à « L’Établi » de Robert Linhart, mais qu’en est il aujourd’hui ? Peut on à nouveau et continuer d’interroger les mondes du travail ?

Manifestation contre le projet de loi Blanquer, Place de la Sorbonne, Paris, 18 avril 2019.
Manifestation contre le projet de loi Blanquer, Place de la Sorbonne, Paris, 18 avril 2019. © AFP / Riccardo Milani / Hans Lucas

Robert Linhart a permis l’établissement des militants maos dans les usines. Il a toujours pensé que la révolte était possible. Il est passé par toutes les cases gauchistes : UEC (Union des Etudiants Communistes), l’UJCML (Union des Jeunesses Communistes Marxistes-Léninistes) puis la Gauche Prolétarienne. 

Aujourd’hui, il reprend la parole, n’a aucun regret sur son parcours et espère secrètement que la révolution se fera bientôt. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Lecture de L’Établi de Robert Linhart par Sami Frey.

Cette émission est une rediffusion du 30 décembre 2016. 

L'équipe
Contact