L’artiste français célèbre dans le monde entier n’avait plus exposé au Centre Pompidou depuis 35 ans. Il y dévoile jusqu'au 16 mars 2020, une vie consacrée à la mémoire et au temps en 50 œuvres.

L'artiste Christian Boltanski à l'avant-première d'une exposition qui lui est consacrée au Centre national de l'art à Tokyo, au Japon, le 11 juin 2019.
L'artiste Christian Boltanski à l'avant-première d'une exposition qui lui est consacrée au Centre national de l'art à Tokyo, au Japon, le 11 juin 2019. © Maxppp / FRANCK ROBICHON/EPA/Newscom

Avec cette grande exposition rétrospective, le Centre Pompidou revient sur la vie et l’œuvre d’un des principaux artistes contemporains français, célèbre notamment pour avoir brouillé les frontières entre sa vie et son œuvre. À la fois plasticien, photographe, sculpteur et cinéaste, Christian Boltanski s’approprie une multitude d’expressions artistiques et de matériaux et ne cesse d’explorer la lisière entre l’absent et le présent.

Dans cette installation monumentale de 2000m², peuplée des fantômes de ses œuvres et de créations inédites, Christian Boltanski nous invite à passer de l’autre côté, pour vous immerger dans un univers singulier, presque familier, tantôt rassurant tantôt angoissant, miroir abandonné du monde réel.

Un monde dans lequel le passé fait masse, compactant la mémoire dans des structures de métal ou l’enfermant derrière des vitrines ; un monde dans lequel des voix murmurent d’étranges incantations ; un monde qui conjugue passé, présent et futur. Le visiteur est invité à vivre une expérience extraordinaire, une expérience réversible, celle de "l'après".

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.