Derrière la caméra, devant sa toile ou dans ses bulles, l'artiste Marjane Satrapi fait l'éloge de l'indépendance d'esprit et du combat quotidien pour la liberté. Elle présente actuellement à la galerie Françoise Livinec sa deuxième exposition, "Femme ou rien", hymne au mystère et à la beauté féminine.

Marjane Satrapi, auteure de bande dessinée et réalisatrice, à la première britannique de son film "Radioactive" au Curzon Mayfair le 8 mars 2020 à Londres, en Angleterre.
Marjane Satrapi, auteure de bande dessinée et réalisatrice, à la première britannique de son film "Radioactive" au Curzon Mayfair le 8 mars 2020 à Londres, en Angleterre. © Getty / Karwai Tang / WireImage

Sa bande dessinée autobiographique, Persepolis, l'avait révélée au public international au début des années 2000. Depuis, l'artiste franco-iranienne s'est  illustrée dans d'autres arts. 

Pour le grand écran, Marjane Satrapi a ainsi réalisé cinq films, dont le dernier en date, Radioactive, relate la vie de la chimiste, physicienne et prix Nobel par deux fois, Marie Curie. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Elle a également troqué les crayons pour les pinceaux, et présente actuellement à la galerie Françoise Livinec sa deuxième exposition, "Femme ou rien", jusqu'au 30 décembre.

Ce sont des femmes hypnotiques, aux bouches vermillon, aux cigarettes fumantes et aux longues chevelures de jais qu'elle peint, dans des couleurs intenses et sensuelles, qui enveloppent chaque toile d'un profond mystère. 

Celle qui aimerait aujourd'hui se lancer dans l'écriture d'un roman, s'exprime, dans L'heure bleue, sur sa quête de la beauté, les histoires qui l'habitent et ses aspirations artistiques. 

Choix musicaux :

  • Stairway to heaven de Led Zeppelin
  • Dar Entcha de Kourosh Yagmaei

Extrait de films :

Radioactive ( mars 2020 ) de Marjane Satrapi

Archives

  • Archive Ina du 21 mars 2012 : Art Spiegelman à propos de la création de bande dessinée et en particulier de « Maus »
  • Archive Ina de 1963 : Luchino Visconti à propos de la beauté dans l’art
  • Archive Ina de la fin des années 1990 : Louise Bourgeois parle de la psychanalyse chez les artistes, l’œuvre comme thérapie.

Générique Veridis Quo des Daft Punk

Les invités
L'équipe
Contact