Depuis plusieurs jours, l'affaire Gabriel Matzneff secoue le monde littéraire et au-delà. Il est le personnage principal du livre de Vanessa Springora, "Le consentement" (Grasset). L'auteure est l'invitée de l'Heure Bleue.

Vanessa Springora, éditrice, réalisatrice et auteure de :  "Le consentement" (Grasset).
Vanessa Springora, éditrice, réalisatrice et auteure de : "Le consentement" (Grasset). © JF Paga

Le Consentement est structuré en six parties, dont les intitulés parlent d'eux-même : "L'enfant", "La proie", "L'emprise", "La déprise", "L'empreinte", et "Écrire".

C'est un livre et un récit autobiographique qui raconte la liaison d'une année entre G.M. et V.S. Des initiales qui cachent à peine Gabriel Matzneff, 50 ans à l'époque, écrivain qui connut une certaine heure de gloire dans le passé, et une jeune fille de 14 ans, Vanessa Springora.

Sans jamais donner son nom, la narratrice revient dans la première partie sur son enfance et sur la séparation précoce de ses parents. Sur l'attirance d'une petite fille, seule en manque d'amour, pour un romancier quinquagénaire au sourire qu'elle confond dès le premier instant avec un sourire paternel.  

Vanessa Springora parle de sa fascination pour Gabriel Matzneff. Elle se dit "transie d'amour" pour celui qui l'initie à la sexualité, se vante de son savoir-faire quand il s'agit d'ôter la virginité à de très jeunes filles mais elle raconte aussi les souffrances de cette relation lorsqu'elle comprend qu'il les collectionne et pratique le tourisme sexuel. 

Trente ans plus tard, elle revient sur l'emprise que cet homme a exercé sur elle, dénonce la complaisance sidérante d'un milieu littéraire aveuglé par la notoriété et d'une génération : les intellectuels de gauche post-soixante-huitards, aux manettes des milieux culturels et médiatiques dans les années 1980. Beaucoup connaissaient cette histoire, personne n'a rien fait, rien dit.

Choix musicaux

· Imagining my man - Aldoux Hardin 

· Choses nouvelles - Bertrand Belin  

Archive Ina de 1984 : Marguerite Duras explique ce que signifie pour elle l’écriture, que c’est tout ce qui compte pour elle

Générique : Veridis Quo - Daft Punk 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.