Bernard Plossu, est un grand photographe qui aime aller vers les gens et les paysages, à la recherche d'une rencontre inédite.

Bernard Plossu le 14 janvier 2014 pendant son exposition à Mulhouse.
Bernard Plossu le 14 janvier 2014 pendant son exposition à Mulhouse. © Maxppp / Darek Szuster/PHOTOPQR/L'ALSACE

Il a consacré sa vie à voyager et à photographier ce qu’il voyait, du Mexique, dont les images sont si célèbres, en passant par l’Italie, chère à son cœur, jusqu'au Havre. Mais pour cette exposition qui lui est consacrée jusqu'au 18 juin, à l'Hôtel des Arts à Toulon,Bernard Plossu a choisi la Méditerranée, toute imbibée de lumière blanche, forte et aveuglante. Sous l’intitulé de "L'heure immobile", ce ne sont pas moins de 140 photographies accumulées, sélectionnées et précieusement conservées pendant de longues années qui sont ici données à voir, à méditer tout autant de dialogues avec la peinture, la littérature, la poésie ou la photographie métaphysique.

Paradoxalement, Bernard Plossu n’a photographié qu’en noir et blanc, alors que souvent la couleur l’attire, comme par exemple dans l’Ouest américain ou dans le Nord de l’Europe. Mais là, le blanc et le noir se sont imposés. Il n’y aucune photo sombre, ni de nuit. Cette série est un voyage en fait, pas seulement géographique, mais aussi dans le temps que la lumière forge depuis des siècles et des siècles, comme un périple introspectif. Cette exposition montrera une série encore inédite en France réalisée entre 1976 et 2016.

►►►A noter : La Fondation Cartier pour l'art contemporain, propose jusqu'au 24 septembre 2017, l'exposition "Autophoto, de 1900 à nos jours". Plus de 450 photographies dont celles de Bernard Plossu, historiques et contemporaines qui donnent une idée des relations foisonnantes entre photographie et automobile depuis le début du 20ème siècle.

Pastille sonore : Jean Christophe Bailly

Choix musical : "T'es beau" Pauline Croze avec

Extraits de films : "L’Eclipse" d’Antonioni

Archive du 8 janvier 2004 : Stanley Greene à propos de son engagement de photographe en Tchétchénie de 1994 à 2003

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.