Ce soir, Roger Corman, une légende, et l'un des maîtres du cinéma est l'invité de l'Heure Bleue.

Roger Corman, cinéaste au 69ème Festival de Locarno le 10 août 2016.
Roger Corman, cinéaste au 69ème Festival de Locarno le 10 août 2016. © Getty / Pier Marco Tacca

Il est entré par la petite porte à la Fox dans les années 1950. Roger Corman portait des paquets, puis il est devenu lecteur de scénarios. Dans les années 1960, il a réalisé une poignée de films pour les studios dont L'Affaire Al Capone, mais ça n'a pas vraiment bien marché sans doute, ou grâce, à sa farouche indépendance. Du coup, il a fondé La New World pictures en 1970, qui a mis le pied à l'étrier à Francis Ford Coppola, Martin Scorsese ou Jonathan Demme, (le réalisateur du "Silence des agneaux"), il a distribué des grands noms du cinéma européen aux Etats-Unis comme Federico Fellini, Alain Resnais, ou Ingmar Bergman. C'est dire que le monsieur a beaucoup de goût et de flair. 

Cinéaste prolifique, Roger Corman a redonné ses lettres de noblesse à la série B et a réalisé, en seulement deux décennies, une soixantaine de films à petit budget touchant à tous les genres western, science-fiction, film de gangsters y compris le film politique. Mais c’est dans le registre du fantastique avec ses adaptations d’Edgar Poe comme par exemple "La Chambre des tortures", ou "Le Masque de la mort rouge", qu’il trouvera une véritable reconnaissance ; ses décors très soignés inspireront même Tim Burton. 

Interprète : Michel Zlotowski

Musique : Benny Goodmanavec "Sing sing sing" 

Extraits de films : 

  • De Roger Corman : "The trip", "The intruder", "The wild angels" 
  • De Federico Fellini : "Amarcord" 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.