Dans ce second volet de la série consacrée à l'écrivain, scénariste et réalisateur, Emmanuel Carrère, L'Heure bleue propose une séance de transe contemplative, de recueillement et de questionnement de soi. Retraite spirituelle et dépression sont au coeur de cette émission consacrée au livre "Yoga" (P.O.L) de l'écrivain

Portrait de l''écrivain, scénariste et réalisateur Emmanuel Carrère à Paris le 17 février 2016.
Portrait de l''écrivain, scénariste et réalisateur Emmanuel Carrère à Paris le 17 février 2016. © AFP / Joël Saget

Emmanuel Carrère livre dans  "Yoga" (P.O.L.) un récit très personnel sur sa longue dépression après l'écriture de son dernier livre, sa découverte de sa bipolarité et sa confrontation au syndrome de la page blanche. 

Relater ce passé est douloureux pour l'écrivain, qui se met une fois de plus à nue devant le lecteur. Mais c'est le prix qu'il est prêt à payer pour respecter le pacte de loyauté qu'il cherche à instaurer avec son lectorat et assurer l'authenticité de sa confession.  

Méditation et écriture sont, pour Emmanuel Carrère, deux formes de mise à distance de soi, deux manières de faire retour sur la vie et de se requestionner. Comme le Yin et le Yang, ce sont deux expériences en même temps opposées et complémentaires. 

Choix musical : 

  • Mia Fora Thymamai, par Arleta

Pastille sonore : Olivier Assayas

Archives : 

Archive Ina du 3 mai 1967 ( au micro de Pierre Desgraupes ) : Georges Perec  parle de son livre  L’Homme qui dort

Musiques : 

  • Chopin, Polonaise en la bemol maj op 53 héroïque pour piano - interprété par Vladimir Horowitz 
  • Maquillage bleu - Raphael 
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.