Le cinéaste et l’écrivaine aiment écouter ce que la jeunesse a à dire et leur font confiance.

Une photo prise le 28 janvier 2017 montrant un graffiti pochoir dans une rue de Paris.
Une photo prise le 28 janvier 2017 montrant un graffiti pochoir dans une rue de Paris. © AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT

L’Atelier ? c'est le nom du dernier film de Laurent Cantet. C'est aussi un atelier d’écriture, à La Ciotat, animé par une écrivaine parisienne, et une demi-douzaine de jeunes gens en quête d’emploi invités à écrire collectivement un roman. Des jeunes gens très différents comme par exemple, Benjamin qui n’a pas choisi cet espace d’écriture, venu juste pour "faire ses heures", Malika qui pense y trouver la chance de faire revivre les souvenirs de son grand-père, immigré algérien qui a vécu la grandeur du chantier naval. Chacun, chacune, a ses motivations personnelles, son histoire, et écrire collectivement ce n’est pas facile ! Surtout quand, parmi eux, il y a Antoine ... Même si l’histoire est tout à fait différente, la démarche de Laurent Cantet est politique, comme pour "Entre les murs", ou "Ressources humaines". "L’atelier," raconte une jeunesse en panne d’idéologie, de son rapport à la culture, au monde virtuel, à la désindustrialisation, de ce désespoir qui en pousse une partie à lorgner vers les idéaux extrémistes.

Marie Desplechin aurait pu être Olivia, l'une des héroïnes du film de Laurent Cantet. En tous les cas, elle sait ce qu'est d'animer un atelier d’écriture, d'ailleurs elle en a écrit un livre qui s'appelle "La classe", sorti aux Editions Odile Jacob. Elle est auteur de livres pour enfants et pour adultes. Elle participe également à l'écriture de scénarios, comme celui "Du choeur à l’ouvrage", un opéra pour voix d’enfants qui traite de l’enfance, de l’apprentissage de la musique et de la mue de la voix, de ce que l’on sacrifie en grandissant.

Choix musical de Laurent Cantet : Patti Smith avec "Smells like teen spirit"

Choix musical de Marie Desplechin : NTM avec "Pose ton gun"

Extraits de films : "L’atelier" Laurent Cantet

Archive Ina du 18 avril 1994 : Alain Resnais parle de comment filmer l’horreur

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

Programmation musicale
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.