L'une s'interroge sur la forme que prend l'accueil des migrants en Europe et l'autre invitée, évoque les drames qu'ils ont traversés, la sobriété de leurs mots, et sa propre redécouverte de la force du langage.

Portrait
Portrait © Getty / Ruffraido

Quand Marie-France Etchegoin a franchi les portes du centre d'hébergement d'urgence du dix-neuvième arrondissement de Paris pour aider les migrants à apprendre le français, l'auteure n'imaginait pas que Sharokan, Ibrahim ou Salomon lui en apprendraient autant sur elle-même. Dans "J'apprends le français"  aux Editions JC Lattès, la journaliste évoque les drames qu'ils ont traversés, la sobriété de leurs mots, sa propre redécouverte de la force du langage car "Le partage de la langue c'est le meilleur remède contre la peur, nos peurs à nous en tant que pays d'accueil et leur peur à eux aussi", explique-t-elle. 

Pendant trois mois, des migrants et réfugiés accompagnés de soutiens bénévoles ont occupé un lycée désaffecté dans le quartier de la place des Fêtes dans le Nord-Est de Paris. Ils étaient environ 150 à leur arrivée le 31 juillet 2015 et 1 404 le jour de l’évacuation le 23 octobre 2015." C'est sur ce rappel que s’ouvre "Les migrants en bas de chez soi" aux Editions du Seuil, le livre d’Isabelle Coutant, sociologue spécialiste des quartiers populaires et des mouvements sociaux. Concernée en tant qu’habitante et parent d’élève, elle a vu cette fois le "terrain" venir à elle, tiraillée entre le désir d’aider et l’envie de comprendre. L’ouvrage retrace ces trois mois d’occupation, la déstabilisation du quartier qui en a résulté, entre stupeur initiale, colère des riverains d’être livrés à eux-mêmes, tensions mais aussi mobilisations auprès des migrants et bouleversement provoqué par la rencontre.

Choix musical de Marie France Etchegoin : Charlotte Gainsbourg avec "Rest"

Choix musical d’Isabelle Coutant : Adèle avec "Hello" 

Archives : 

  • Archive Ina du 17 juillet 2000 (au micro de Jacques Munier) : Paul Ricoeur fait la différence entre la migration et la déportation 
  • Archive Ina du 17 décembre 2001 : Jacques Derrida à propos de l’héritage européen , langue et culture commune. 
  • Extrait de l’Heure Bleue du 27 juin 2017 : Thomas Bangoura à propos de son envie d’étudier et d’apprendre la culture française 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk  

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.