L'écrivain Pierre Guyotat est mort dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 février à l'âge de 80 ans, a annoncé sa famille à l'AFP. L'Heure Bleue lui rend hommage ce soir.

 L'écrivain Pierre Guyotat après avoir reçu le Prix Médicis, le prix littéraire français, pour son livre 'Idiotie' le 6 novembre 2018 à Paris.
L'écrivain Pierre Guyotat après avoir reçu le Prix Médicis, le prix littéraire français, pour son livre 'Idiotie' le 6 novembre 2018 à Paris. © AFP / Philippe LOPEZ

Avec "Tombeau pour cinq cent mille soldats" écrit en 1967 sur la guerre d'Algérie, et "Eden, Eden, Eden", paru en 1970 et jugé pornographique par les autorités françaises de l’époque, interdit de publicité, d’affichage et de vente aux mineurs, Pierre Guyotat restera comme l'auteur de deux œuvres majeures de la littérature française du XXe siècle. 

L’interdiction du livre ne fut levée qu’en 1981. Pierre Guyotat pris sa revanche 48 ans plus tard en recevant le Médicis pour "Idiotie" (Grasset), livre où il revenait sur son parcours. En 2018 toujours, l’écrivain fut couronné par un prix spécial du jury du Femina et le prix de la langue française pour l’ensemble de son œuvre .

Préférant la discrétion à la lumière, malgré lui,  son oeuvre a fasciné et fait scandale. Ce soir, l'Heure Bleue rediffuse "l’Insaisissable, Pierre Guyotat", diffusé le 25 septembre 2018. 

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.