Deux documentaires, l'un qui nous invite à regarder différemment des personnages abîmés et en rupture. L'autre, s'interroge sur le réel, les fantasmes, l'écologie et les conflits.

Jeune fille debout dans la neige
Jeune fille debout dans la neige © Getty / jyu-akc

Ce soir, deux jeunes cinéastes au talent très prometteur seront les invités de l'Heure Bleue. 

Marie Dumora avec "Belinda", le portrait à 9, 15 et 23 ans d'une femme libre, issue de la communauté quasi-inconnue des Yéniches (de lointains cousins des Roms), installée en Alsace. En 2002, Marie Dumora avait tourné un film construit autour de "fratries" placées dans des foyers, elle avait alors rencontré Sabrina et  sa sœur Belinda, c'est d'ailleurs pour cela que les trente premières minutes du film sont extraites des deux longs-métrages qu’elle a réalisés sur les deux soeurs : "Avec ou sans toi (l’enfance)" ; "Je voudrais aimer personne (l’adolescence)"

Clément Cogitore avec "Braguino ou la communauté impossible" un documentaire aux allures fantastiques en pleine Taïga sibérienne où à 700 kilomètres du moindre village se sont installées deux familles qui y vivent en total autarcie. Au milieu du village : une barrière. Les deux familles refusent de se parler. Clément Cogitore a fait ce documentaire à sa manière, à la fois consciente et inconsciente. Un documentaire entouré de mystère, sans dialogues, sans voix off ou de commentaires. 

"Braguino ou la communauté impossible", c'est aussi un livre paru aux Editions Filigranes. 

Choix musical :  Rodolphe Burger :  "La Balade Mexicaine"

Extraits de film : 

  • "Braguino" de Clément Cogitore
  • "Belinda" de Marie Dumora 

Archive Ina du 18 janvier 1976 : Jean Rouch à propos du cinéma vérité 

Générique : "Veridis Quo" des Daft Punk

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.