Philosophe et historien de l'art, Georges Didi-Huberman a publié dernièrement "Éparses", un livre tout à la fois d'enquêtes et de témoignages sur le ghetto de Varsovie.

Portrait de Georges Didi-Huberman, philosophe et un historien de l'art.
Portrait de Georges Didi-Huberman, philosophe et un historien de l'art. © Getty / Leonardo Cendamo

Lecteur assidu de Nietzsche, de Freud et de Walter Benjamin, Georges Didi - Huberman enseigne à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Son champ de discipline traverse la philosophie , l'histoire et l'art. II a publié une cinquantaine d’ouvrages dont la plupart sur l’histoire et la théorie des  images. Comment regardons - nous ? Quelles empreintes les images laissent sur nous ? Autant de questions que nous posent  le monde qui nous entoure celui du présent comme celui du passé. 

Dans sa dernière publication, Éparses. Voyage dans les papiers du Ghetto de Varsovie il interroge la mémoire à travers les archives. 

Pour l'écriture de cet ouvrage, il a passé plusieurs jours à  l’Institut historique  juif de Varsovie et a découvert le travail d'archiviste clandestin d'un historien Emanuel Ringelblum qui a recensé des photographies et des témoignages de la période du ghetto de Varsovie; dans le but de laisser une trace pour les générations futures. Georges Didi Huberman s'est emparé de ces découvertes pour son récit et poursuit par la même son entreprise d'écrire l'histoire des sans-noms.

Dans la nouvelle formule de l'Heure Bleue, un texte est proposé par nos invités. Georges Didi- Huberman a choisi  "Le conteur" de Walter Benjamin. Lecture par Clotilde Hesme. 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.