Ce soir, Clara Luciani s’empare de France Inter. Dans l'Heure Bleue, plusieurs voix célèbrent celle dont La Grenade est devenue un hymne puissant et féministe. Retour avec la chanteuse sur ses inspirations et sur les textes qu’elle écrit et interprète, à l’occasion de la sortie de son album, “Cœur”, le 11 juin.

L’auteure-compositrice-interprète et musicienne Clara Luciani le 3 mars 2020, à Paris.
L’auteure-compositrice-interprète et musicienne Clara Luciani le 3 mars 2020, à Paris. © Getty / Edward Berthelot/GC Images

Son premier album “Sainte-Victoire” (2018) célèbre la sensualité de la femme et son corps solaire, pourtant Clara Luciani reconnaît aisément avoir été - et être encore - embarrassée par sa propre silhouette, élancée et gauche. 

Je ne savais pas trop quoi faire de mes bras, c’est peut-être pour ça que j’ai commencé à faire de la guitare.

Lorsqu’elle évoque en famille son désir de se lancer dans la musique, elle se heurte à la peur de son père de la voir accumuler les petits boulots : il anticipe le moment du renoncement. Pourtant, en chantant avec le groupe La Femme puis en solo, Clara Luciani parvient vite à incarner une voix nouvelle, délicieusement rauque, de la chanson française, comme le rappelle le producteur et animateur de radio Didier Varrod qui croit en elle depuis ses débuts. 

De la musique elle reconnaît aisément qu’elle ignore tout, et compare ses interprétations à un “art brut” guidées uniquement par sa sensibilité. "Elle répare les bleus à l’âme", dira d’elle Françoise Hardy.

Dans son répertoire, des questions ouvertement féministes. Avec Drôle d’époque, Clara Luciani interroge :

Où sont passés tes seins. Ta cambrure de félin? Tantôt mère nourricière. Tantôt putain vulgaire"

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Selon la philosophe féministe Camille Froidevaux-Metterie, c’est tout l'enfermement des femmes dans une image unique de la beauté que la chanson remet en cause : s’en extirper est une libération. Immense succès, le morceau La Grenade s’est aussi converti en hymne de sororité : 

Quand elle retentit, on se regarde, et on se lève, pas pour se casser mais pour danser.”

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

A l’image de la Jane Birkin d’il y a quelques décennies, Clara Luciani pose malgré sa jeunesse des mots crus sur le désir féminin. Son nouvel album “Coeur”, disponible dès le 11 juin, fait aussi la part belle à la sensualité. 

Les invités
L'équipe
Contact