L’Institut du monde arabe, la Fondation Cartier, le Musée du quai Branly, et plus récemment, le Louvre Abu Dhabi et le Musée national du Qatar. Jean Nouvel, le plus célèbre des architectes français, est ce soir l’invité de l’Heure Bleue. L'occasion d’un retour sur la carrière mouvementée de cet enfant du Sud-Ouest.

L'architecte Jean Nouvel lors d'une visite de presse de la tour de la Marseillaise à Marseille, le 24 octobre 2018.
L'architecte Jean Nouvel lors d'une visite de presse de la tour de la Marseillaise à Marseille, le 24 octobre 2018. © AFP / Gérard Julien

Si ses projets en France, du quartier de Gennevilliers aux deux Tours Duo qui s’élèvent déjà dans la capitale, font couler beaucoup d’encre, c’est dans le monde entier que fleurissent des chantiers titanesques signés Nouvel, à l’image du futur Musée d’Art de Pudong à Shanghai. 

Sa devise ? Inventer. Et accélérer l’aven­ture humaine.

Pour Jean Nouvel, une ville qui n’évolue pas est vouée à une mort lente. Et plus son patrimoine est large et précieux, plus il est difficile de la garder vivante, tant ses habitants craignent qu’un nouveau bâtiment se démarque. Il semble ici s’adresser directement aux parisiens, qui rejettent avec vigueur les tours auxquelles il trouve de nombreux avantages. La tour se voit de loin, et par la force des cho­ses, elle est monumentale. Une tour doit être fière, ou alors, elle doit changer de métier !

S’il était un tableau, il serait “Noire Lumière” de Pierre Soulages.

Jean Nouvel ne manque pas d’orgueil et de caractère. Mais il a aussi les qualités de ses défauts. Celles de concevoir en personne tous ses projets, de se renouveler sans cesse et de défendre bec et ongles ses réalisations. En 2008, il se voit décerner le prestigieux prix Pritzker, considéré comme le Nobel de l’architecture. 

La date du 10 mai 2021 marque les quarante ans de l'élection de François Mitterrand à la présidence de la République : Jean Nouvel a joué un grand rôle dans sa "politique des grands travaux". Il voit la construction dans l'urgence comme l'un des pires ennemis de l'architecture, et plaide pour une meilleure préméditation de l'avenir de nos villes.

Intégrer le passé sans le détruire ni le rabâcher, bousculer le présent sans le nier, inventer l’avenir sans le figer.

Musiques : 

  • Léo Ferré, L'amour fou
  • Barbara, Regarde
  • Gaël Faye, Chalouper

Archives : 

  • Archive Ina du 16 novembre 1985 : Wim Wenders à propos des villes qu'il traverse et qui le traversent et bande-originale de son film Les Ailes du désir
  • Archive Ina du 05 mai 1945 : Le Corbusier, à propos de son architecture
  • Archive Ina du 11 novembre 2011 : Claude Parent à propos de son livre Demain la terre et de la culture des migrations aujourd'hui
  • Archive Ina du 14 avril 1995 (au micro de Bernard Pivot) : François Mitterrand donne son point de vue sur l'architecture
  • "A l'affiche" de France 24 le 20 avril 2021 : Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, nouveaux prix Pritzker
  • Archive Ina du 12 mars 2016 : Michel Agier, à propos de l'organisation dans les "camps"

Générique Veridis Quo des Daft Punk

Les invités
L'équipe
Contact