Il avait déjà signé il y a deux ans une comédie musicale sur l’enfance de la Pucelle d’Orléans. Bruno Dumont revient à l’affiche avec "Jeanne" ce soir dans L’Heure bleue.

Bruno Dumont
Bruno Dumont © AFP / Christophe Simon

Le poète et romancier Charles Peguy l’a tellement impressionné au travers de son "Mystère de la charité de Jeanne d’Arc" qu’il a décidé de lui dédier deux films. Deux films pour redonner vie à une figure historique, mythique, mystérieuse. 

On y retrouve alors la marque de fabrique de Bruno Dumont : des acteurs non professionnels aux regards déconcertants, magnifiés au travers de paysages à couper le souffle. Les dialogues et situations sont loufoques, burlesques, mais surtout rythmés. Un rythme que l’on retrouve dans les compositions musicales et originales de Christophe, destinées à accompagner tout au long du film "Jeanne" dans son périple héroïque. 

L'histoire, nous la connaissons tous et toutes : année 1429. La Guerre de Cent Ans fait rage. Jeanne, investie d’une mission guerrière et spirituelle, délivre la ville d’Orléans et remet le Dauphin sur le trône de France. Elle part ensuite livrer bataille à Paris où elle subit sa première défaite. Emprisonnée à Compiègne par les Bourguignons, elle est livrée aux Anglais. S’ouvre alors son procès à Rouen, mené par Pierre Cauchon qui cherche à lui ôter toute crédibilité. Fidèle à sa mission et refusant de reconnaître les accusations de sorcellerie diligentées contre elle, Jeanne est condamnée au bûcher pour hérésie.

Ce que Bruno Dumont filme, c’est surtout le récit d’une jeune fille habitée par la grâce qui lui confère sa force : une conviction solide, une opiniâtreté à toute épreuve.

Choix musical : Oh mon Dieu - Christophe  (BO du film Jeanne de Bruno Dumont) 

Extraits de films

· Jeanne de Bruno Dumont 

· Sainte Jeanne d’Otto Preminger 

· Le procès de Jeanne d’arc de Robert Bresson 

· Jeanne la pucelle de Jacques Rivette

· La passion de Jeanne d’arc  de Carl Theodor Dreyer 

Archive Ina du 29 janvier 1970 : Pier Paolo Pasolini à propos du blasphème + extrait de son film L’évangile selon Saint Mathieu 

Générique : Veridis Quo - Daft Punk 

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.