Avec « Doubles vies », son seizième long métrage, Olivier Assayas réalise une comédie désenchantée, portée par l’énergie des dialogues et la fraicheur de ses personnages…

Le réalisateur et scénariste Olivier Assayas  à la 75ème édition du Festival du film de Venise au casino Sala le 31 août 2018 à Venise
Le réalisateur et scénariste Olivier Assayas à la 75ème édition du Festival du film de Venise au casino Sala le 31 août 2018 à Venise © Getty / Alessandra Benedetti - Corbis

Doubles vies raconte l’histoire de deux amis. L’un est éditeur, l’autre un écrivain. Alain va pourtant refuser de publier le dernier manuscrit de Leonard.

Ce film fut présenté cette année à la Mostra de Venise. Le cinéaste retrouve Juliette Binoche, qu’il avait tantôt dirigé dans L’Heure d’été (2007) et Sils Maria (2014).

Olivier Assayas commence comme critique aux Cahiers du cinéma et à Rock & Folk, dans les années 1980. Il perpétue ainsi la tradition des cinéastes de la Nouvelle Vague, d'abord critiques puis auteurs-réalisateurs, comme Godard ou Truffaut.
Par la suite scénariste pour André Téchiné, il réalise son premier film en 1986, mais n’obtient le succès que dix ans plus tard, grâce à Irva Vep.
Il réalise aussi des films aux Etats-Unis : Personnal Shopper, prix de la mise en scène à Cannes en 2016.

Pastille sonore : Frédéric Bonnaud 

Choix musical : A Lam, A Dove de H.C. McEntire

Extraits de films : 

  • Doubles vies (2018)

Archive : 

  • Archive Ina de 1975 : Serge Daney à propos du métier de critique en crise

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.