Daniel Buren est aujourd’hui l’un des artistes français les plus reconnus sur la scène internationale. Il est à l’origine du concept de l’œuvre "in situ", une méthode artistique qui dédie l'œuvre à son site d'accueil et tend à le transformer où elle prend place. Portrait dans l'Heure Bleue.

Daniel Buren, artiste, peintre, sculpteur, plasticien, à Valence (Drôme), le 21 décembre 2017.
Daniel Buren, artiste, peintre, sculpteur, plasticien, à Valence (Drôme), le 21 décembre 2017. © Maxppp / PHOTOPQR/LE DAUPHINE/Fabrice ANTERION

Comment présenter l'artiste des "Deux Plateaux" ou célèbres "Colonnes de Buren" de la cour du Palais Royal ?

Daniel Buren a réalisé plus d’un millier d’installations dans l’espace public, aux Terreaux à Lyon, sur le plateau de la Cour d’honneur du Palais royal à Paris, sur le bâtiment de la Fondation Louis Vuitton, sur le quai des Antilles de Nantes, mais aussi en Allemagne, au Japon, en Italie ou en Espagne

De son enfance, on en sait très peu. A vingt ans, après une rencontre avec Picasso, il décide de devenir, lui aussi, un artiste. Après avoir étudié au sein de l'Ecole des Métiers d'Art, puis fréquenté brièvement l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Daniel Buren entreprend de nombreuses expérimentations sur la peinture, la sculpture et le cinéma. Les premiers travaux picturaux de Buren remontent à 1960. 

Je n'expose pas des bandes rayées, mais des bandes rayées dans un certain contexte" 

En septembre 1965, Daniel Buren découvre au Marché Saint-Pierre une toile de store rayée dont les composantes deviennent dès lors la base même de son vocabulaire artistique : une alternance de bandes blanches et colorées verticales de 8,7 cm de largeur. Et c'est ainsi que tout commence.

L'actualité de Daniel Buren : 

À partir du 18 mars, l' Institut d'art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes (IAC) accueille une exposition intitulée "Daniel Buren Archives-Souvenirs / Extraites du fonds de documentation et d’archives de l’IAC".

La Société du Grand Paris, qui pilote le chantier du métro du Grand Paris Express, a dévoilé le 27 février dernier certaines des œuvres qui seront installées dans les 68 gares du réseau dont la première ligne sera mise en service en 2025. Pour l’heure, 36 tandems artiste-architecte ont déjà vu le jour comme Daniel Buren avec Jean-Marie Duthilleul pour la gare de Sevran – Livry.

Pour en savoir plus, découvrez le site internet de Daniel Buren, en cliquant ici

Choix musicaux : 

  • Broken sleep - Agnès Obel
  • Sonate pour piano n°8 - Paul Badura Skoda
  • Autrement - Malik Djoudi

Archives :

  • Archive Ina du 7 janvier 1948 : Spectacle Cirque Medrano
  • Extrait du documentaire Arte Picasso l’inventaire d’une vie (2013) : Pablo Picasso décrit ses œuvres
  • Archive Ina du 1er février 1972 : Pierre Bourdieu revient sur les rapports entre l’art et les classes sociales  

Générique : Veridis Quo - Daft Punk

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.