Chaque roman d'Olivier Cadiot est aussi divertissant que déroutant. Avec "Médecine générale" (P.O.L.), l'écrivain nous embarque dans le périple mystique de trois personnages pour essayer de "réinventer la vie" en créant une communauté. Qu'advient-il des utopies ? C'est la question dont il débat ce soir à L'heure bleue.

Portrait de l’écrivain, poète, dramaturge et traducteur Olivier Cadiot auteur de "Médecine générale" (P.O.L.).
Portrait de l’écrivain, poète, dramaturge et traducteur Olivier Cadiot auteur de "Médecine générale" (P.O.L.). © AFP / ULF ANDERSEN / Aurimages

Un enfant sauvage, un ignorant endeuillé et une exilée revenue en terre natale: voilà comment sont présentés les trois personnages principaux du dernier roman d'Olivier Cadiot "Médecine générale". Ces trois grands blessés, ces trois âmes perdues vont chercher ensemble une bouée de sauvetage pour se raccrocher à l'existence. Quoi de mieux que de recommencer leur vie à zéro, créer leur micro-communauté, à l'abri des turbulences de la société. Le leader du groupe, obnubilé par le christianisme, impose cependant des règles strictes et l'harmonie du groupe commence à vaciller. 

Le dramaturge, poète, traducteur et écrivain Olivier Cadiot propose avec ce nouveau roman une robinsonnade excentrique comme il sait si bien les faire. 

Ce soir, L'heure bleue vous invite à découvrir l'œuvre de cet écrivain, inventeur d'une langue très mouvementée, où les pensées se bousculent sans cesse, avec drôlerie et fracas. Il parlera du deuil et du désir de changer de vie, mais aussi de sa pratique d'écriture, où la fiction finit toujours par rejoindre l'autobiographie. 

Les invités
L'équipe
Contact