Boris Charmatz, pour sa dernière création, ne veut ni scène ni salle, mais tâter du bitume. Et la difficulté d’être à la fois d’un pays et d’un autre.

Boris Charmatz
Boris Charmatz © Radio France / Vincent Josse

Avec sa performance intitulée "Danse de nuit", au menu du Festival d'automne, Boris Charmatz propose et balade son spectacle élastique dans différents endroits, en extérieur, mais toujours à la tombée de la nuit.

Si lors de l'une de vos balades nocturnes, vous apercevez six danseurs en anorak fluo, tunique ajustée, diadème voyant, se mêlant au public pour s'installer en rond, c'est peut-être une fête, peut-être une manifestation, un mélange des deux, on ne sait pas ... Boris Charmatz invente, crée, expérimente en permanence mais en tous les cas, n'ayez pas peur, ne vous sauvez pas et non, vous n’avez pas d’hallucinations, c’est normal. Et surtout, lâchez-vous !

Jean-Claude Gallotta pour son spectacle "Volver" avec Olivia Ruiz.

Le chorégraphe français Jean-Claude Gallotta après une conférence de presse pour "Volver" le 19 septembre 2016
Le chorégraphe français Jean-Claude Gallotta après une conférence de presse pour "Volver" le 19 septembre 2016 © AFP / PHILIPPE DESMAZES

Quand un chorégraphe, facétieux, rencontre une chanteuse « chocolat », cela donne « Volver », un spectacle créé par Jean-Claude Gallotta, sur des chansons d’Olivia Ruiz, pour raconter l’histoire d’une jeune femme espagnole immigrée en France, qui rêve de devenir chanteuse, mais pas que, puisque « Volver » peut se traduire par "Retourner". C'est l'idée du retour. Qu'est-ce que cela veut dire ?

Dans cette comédie musicale, ce concert dansé de toutes les couleurs, aux accents espagnols, Olivia Ruiz y danse et y chante en même temps, avec toute la passion que l’on lui connaît. À découvrir jusqu’au 21 octobre au Théâtre National de Chaillot.

Pastille sonore : Anne Teresa de Keersmaeker et Georges Lavaudant

Choix musical de Boris Charmatz : Earl Sweatshirt : Whoa
Choix musical de Jean Claude Gallotta : Marilou sous la neige de Serge Gainsbourg par Alain Bashung

Extraits spectacles :

1) Danse de nuit de Boris Charmatz

2) Volver de Jean Claude Gallotta avec Olivia Ruiz

Archive Ina du 17 février 1975 (Radioscopie) : Roland Barthes sur l’acte d’écrire

Archive Ina du 7 août 1976 : Merce Cunningham à propos du mouvement direct

Générique : Veridis Quo par Daft Punk

Mon premier festival, une invitation pour éveiller le regard des enfants au 7ème art à travers plus de 200 projections et animations :

Pour leur faire découvrir le plaisir de la salle, les accompagner dans cette expérience, leur expliquer le cinéma à travers des ateliers, des rencontres, des débats, des quiz, mais aussi de manière extrêmement ludique avec des séances animées: ciné-danse, ciné-musique, ciné-magie, ciné-contes, et plein d'autres choses encore dans cette 12ème édition de ce Festival jeune public qui se déroulera dans 12 salles Art et Essai de la Capitale, au Forum des images et à la Gaité Lyrique, pendant les vacances de la Toussaint, du 19 au 25 octobre.

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.