Une nouvelle création de Roméo Castellucci est toujours un événement. L'artiste italien se sent plus libre que jamais ...

Le metteur en scène, Roméo Castellucci le 19 janvier 2017 à l'Opéra National de Lyon.
Le metteur en scène, Roméo Castellucci le 19 janvier 2017 à l'Opéra National de Lyon. © AFP / ROMAIN LAFABREGUE

Et inspiré avec sa toute dernière pièce "Democracy in America" ("De la démocratie en Amérique"), titre d'un essai écrit par Alexis de Tocqueville, théoricien du libéralisme, sur les États-Unis des années 1830, dans lequel il décrit puis analyse le système politique américain, et montre comment la démocratie s'est accompagnée des progrès de l'individualisme.

Bien sûr, sur la scène de la MC93 (Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis) dans le cadre du Festival d'Automne, Roméo Castellucci n'a pas illustré le livre, à la lettre et à la virgule près, mais s'en est surtout servi pour utiliser un mot qui est au cœur de son propos, glossolalie qui veut dire : parler ou prier à haute voix dans une langue apparemment étrangère, assez bizarre, et qui n'existe pas. Une pièce dont les interprètes sont exclusivement des femmes, six comédiennes et douze jeunes danseuses en uniforme militaire blanc qui composent diverses anagrammes avec le titre en anglais democracy qui devient tragedy, comedy, crime ... La projection tout au long de"Democracy in America" de noms d'événements américains de batailles, de conventions, de traités font comprendre que l'on est passé dans l'anti-Tocqueville. Pour Roméo Castellucci, le théâtre est "l’occasion de penser, de penser à voir, de voir à voir, de prendre conscience de la signification profonde de ce que signifie être spectateur aujourd’hui", donc, c'est à ne pas rater ce soir dans l'Heure Bleue !

Choix musicaux : Franz Schubert « Schwanensagen op 23 N°3 D 744 » par Iain Burnside

Archives :

  • Archive Ina du 7 janvier 1948 (Extrait de : « Pour en finir avec le jugement de Dieu ») : Antonin Artaud : le corps sans organe
  • Archive Ina du 23 novembre 1998 (Staccato) : Jean-Pierre Vernant évoque les enjeux de la naissance de la tragédie Archive

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.