Ce soir, dans l'Heure Bleue, portrait d'un jeune homme de soixante ans, Simon Mc Burney, acteur, scénariste et réalisateur britannique à travers sa pièce en solitaire, “The encounter", pour parler de la conscience de soi et de l'autre.

Simon Mc Burney, acteur, scénariste et réalisateur
Simon Mc Burney, acteur, scénariste et réalisateur © Getty / Jim Spellman

En 1969, le photographe-reporter Loren McIntyre part dans la jungle, aux confins du Brésil et du Pérou, à la recherche d'une tribu isolée et semi-nomade, les Mayoruna, hommes-félins, qui vivent non loin des sources de l’Amazone, dans la vallée du Javari. Cette expérience a transformé sa vie. 

Seize ans plus tard, à Manaus, il raconte son histoire à Petru Popescu. L’écrivain roumain en tire un roman : "Amazon Beaming" qui avait beaucoup impressionné Simon McBurney. Les idées que sous-tendent ce livre l'on saisi totalement. Comme par exemple celles du rapport au temps, les limites du temps et de la conscience, la question de l'autre, la question de la sensibilité aux autres, de la communication avec les autres. 

Et c'est ainsi qu'il en a puisé la matière pour un spectacle solo étrange et envoûtant, pour faire partager ce voyage hors du temps par les voies du théâtre le plus inventif et le plus contemporain. Lors des présentations, muni d’un casque audio, chaque spectateur avait été immergé dans un univers sonore où le récit se fait parcours initiatique à travers les échos d’une autre nature, aux frontières immémoriales de la conscience. Simon McBurney et sa Compagnie Complicité ont longuement mis au point ce projet en s’entourant d’une équipe de techniciens de pointe et en prenant conseil auprès de spécialistes des sciences cognitives.

Pastille sonore : Jane Birkin 

Choix musical : Tom Waits "Putting on the dog" 

Extraits de la pièce de Simon Mc Burney : "The Encounter" 

Archive Ina du 30 mai 2014 : John Berger à propos de la relation entre l’écrivain et le lecteur, la notion de « conspiration »

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.