Elles sont journalistes, toutes les deux spécialistes des affaires judiciaires, l'une au Monde, l'autre au Canard Enchaîné. Ce soir, elles nous racontent des histoires, des vraies ...

Gros plan d'un clavier d'ordinateur.
Gros plan d'un clavier d'ordinateur. © Getty / Mikkel Rønne

Pascale Robert-Diardelles nous emmène dans les coulisses des cours d’assises, des grands et des petits procès, un univers peuplé de magistrats, d’avocats, de greffiers, de jurés, mais aussi de simples curieux et surtout d’hommes et de femmes dont la vie a basculé un jour dans le crime. Des histoires publiées aux Edition de l'iconoclaste intitulées "Jours de Crimes" écrites avec Stéphane Durand-Souffland. 

Quant à Dominique Simonnot, elle retrace l’histoire d'Annamaria Lingurar, jeune Tsigane rebaptisée Amadora, arrivée en France à l’âge de 4 ans, qui devient officiellement la traductrice de son campement rom en Seine-Saint-Denis, car elle est la seule à connaître le français. Dans "Amadora" aux Editions du Seuil, elle raconte les relations qu'elle entretient avec les policiers ou l'assistante sociale, la vie quotidienne familiale, les souvenirs nostalgiques du pays ou encore les réflexions pleines d'humour de son entourage. 

Choix musicaux : 

  • Nancy Sinatra : "Bang Bang" 
  • Barbara : "Si la photo est bonne"

Extrait de films :

  • "Le crime était presque parfait" d’Alfred Hitchcock
  • "Délits Flagrants" de Raymond Depardon 

Archives : 

  • Archive Ina, date inconnue : Frédéric Pottecher à propos de la médiatisation de la justice
  • Archive Ina du 3 Février 1993 : Entretien entre Christine Okrent et Marguerite Duras à propos de l’affaire Grégory 
  • Conférence de presse du 1er février 2018 (BFMTV) : Edwige Roux-Morizot, procureure de la République de Besançon à propos du secret de l’instruction et de la présomption d’innocence dans l’affaire Daval 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.