Il a immortalisé les plus grandes idoles des années soixante, de Johnny Hallyday au Beatles en passant par Françoise Hardy, les Rolling Stones, Sheila, Claude François ou encore Sylvie Vartan. On parle musique, art et photo avec Jean-Marie Périer, ce soir dans l’Heure Bleue.

Le photographe Jean-Marie Périer, le 16 janvier 2019 à la Grande Arche de la Défense.
Le photographe Jean-Marie Périer, le 16 janvier 2019 à la Grande Arche de la Défense. © AFP / STEPHANE DE SAKUTIN

Témoin d'une génération de stars qui a fait rêver les années soixante, son regard sur le monde est celui d'un homme passionné et blessé, qui n'a jamais cessé de se réinventer et qui a à jamais marqué notre imaginaire collectif. 

Le Château d’Hardelot accueillera du 6 juillet au 3 novembre 2019 une exposition consacrée aux Beatles, mettant en avant des photos inédites de Jean-Marie Périer. L’occasion de redécouvrir les Fab Four au travers de quarante photographies pop.

Avec les Beatles, Jean-Marie Périer est un metteur en scène inventif où les images sont souvent acrobatiques mais toujours bienveillantes. Les photographies exposées révèlent les liens de confiance et d’amitié entre le groupe et le photographe durant des années. Elles oscillent entre sophistication pop et réjouissante décontraction pour notre plus grand bonheur. Au-delà du simple cliché documentaire, entre mise en scène et portrait, les portraits des Beatles reflètent les rêves de la jeunesse des années soixante.

Pastille sonore : Christian Caujolle
Choix musical : Première rencontre: Françoise Hardy.

Archives :

  • Extrait de l’Heure Bleue du 2 mars 2017 : Edgar Morin à propos des yéyés
  • Archive Ina du 7 décembre 1948 : François Perier s’adresse aux auditeurs et raconte une anecdote
  • Extrait de l’Heure Bleue du 14 juin 2018 : Françoise Hardy à propos de sa grand-mère et de son avenir de chanteuse

Générique Veridis Quo des Daft Punk

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.