Il est un des plus grands écrivains français, un de ceux et celles qui n'ont pas cherché les feux de l'actualité ni les spots médiatiques.

Pierre Bergounioux pendant l'Escale du livre à Bordeaux le 2 avril 2016
Pierre Bergounioux pendant l'Escale du livre à Bordeaux le 2 avril 2016 © Maxppp / Taris Philippe/PHOTOPQR/SUD OUEST

Pierre Bergounioux a passé sa vie à écrire, à tenter d’élucider les mystères de l’existence, à rendre hommage à sa Corrèze natale, à parcourir les casses en quête de "ferrailles à assembler", à étudier les insectes , à sculpter. Il est de la lignée des Julien Gracq, des Pascal Quignard, de tous ceux qui sont en retraite loin des villes de grandes solitudes ...

Observer la nature, aimer les choses qu'on y trouve, chercher à les connaître et en dresser le portrait fidèle à des lecteurs exigeants, telle est sa quête. C'est aux confins du plateau des Millevaches que Geoffrey Lachassagne est allé le filmer pour un portrait. Ce documentaire s'appelle "La capture"que vous pourrez retrouver dans un coffret rassemblant un roman de l'écrivain "Le grand Sylvain", et un entretien radiophonique où il se livre sur ses souvenirs et ses inspirations.

Pastille sonore : Julien Gosselin

Choix musical : Chuck Berry avec "School days"

Archive Ina du 12 juin 1967 (au micro de Jean Paget) : Julien Gracq parle d’ "un balcon en forêt" et de la manière dont l’expérience selon lui informe l’écriture.

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.