Les mythes, les légendes ainsi que les religions judaïque et chrétienne sont autant de sources d'inspiration qui jalonnent l’œuvre de cet artiste.

Gérard Garouste, peintre, graveur et sculpteur pose lors d'une séance photo à Paris, le 12 janvier 2018.
Gérard Garouste, peintre, graveur et sculpteur pose lors d'une séance photo à Paris, le 12 janvier 2018. © AFP / JOEL SAGET

Peintre, graveur et sculpteur, Gérard Garouste est obsédé par les origines de notre culture, et l’héritage des maîtres anciens. Son histoire personnelle est à la base de son travail de “démontage des images et des mots”, de sa préoccupation pour les questions de l’origine, du temps et de la transmission. Ses toiles, faites d’associations d’idées, sont tour à tour inquiétantes et joyeuses, peuplées d’animaux parfois fantastiques et de différents personnages. Ses sources mêlent la Bible, la culture populaire et les grands textes de Cervantès à Rabelais. C'est tout ? non, parce que comme Gérard Garouste ne fait rien comme tout le monde, à la fois classique et inclassifiable, il vous invite à vous perdre dans plusieurs exposition : aux Beaux-Arts de Paris jusqu'au 15 avril, à la Galerie Templon jusqu'au 12 mai et au Musée de la Chasse et de la Nature jusqu'au 1er juillet

Pastille sonore : Marc Augé 

Choix musical : Billie Holiday avec "My Man"

Archives : 

  • Archive Ina du 10 avril 1978 d’Antenne 2 dans le journal de 20 h : Fabrice Emaer à propos des lieux qu’il a créés pour les hommes homosexuels 
  • Archive Ina de Nuits magnétiques du 1er mars 1978 sur France Culture : Emmanuel Levinas à propos du Talmud 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk  

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.