Lauréat du prestigieux Man Booker International Prize 2017, David Grossman est un auteur politiquement engagé en faveur de la réconciliation mais il dit ne représenter personne.

David Grossman au Festival international du livre d'Édimbourg 2017, le 16 août.
David Grossman au Festival international du livre d'Édimbourg 2017, le 16 août. © Getty / Roberto Ricciuti / Contributeur

Dixit l'écrivain, il ne fait que raconter une histoire, et il se trouve que cette histoire se passe en Israël. David Grossman a reçu ce prix pour "Un cheval entre dans un bar" aux Editions du Point, un douloureux portrait de la société israélienne. L'histoire est celle de Dovalé G. qui fait son one-man-show sur la scène d'un club miteux de Netanya, en Israël. Dans le fond de la salle, un homme est assis. Il s'agit du juge Avishaï Lazar, retraité et veuf inconsolable. Il écoute avec répugnance le délire verbal de l'humoriste alors que ce dernier a décidé de dévoiler le soir même ses blessures intimes.

Auteur, metteur en scène et comédien libano-canadien de renommée internationale, Wajdi Mouawad, directeur du théâtre national de la Colline et grand admirateur de notre invité, a organisé une rencontre de trois jours début septembre intitulée "Dans les yeux de David Grossman", et ce sont les planches de ce même théâtre qui ont accueilli l'histoire du roman pour un enregistrement radiophonique en public qui a été diffusé sur France Culture le 8 octobre, une pièce jouée par Wajdi Mouawad, Jérôme Kircher, et les acteurs du groupe 43 de l’École du TNS. Ce soir, David Grossman nous racontera par exemple qu’il aime accompagner les adaptations de son travail. Il est toujours curieux de voir les différences d'approche entre les cultures, de comprendre comment les plaisanteries fonctionnent ou pas. A part Israël, où une pièce tirée de son livre a été jouée à Tel-Aviv, dans laquelle il s’est beaucoup impliqué, la France est le premier pays faire cette adaptation. Elle va être suivie par l'Allemagne, l'Angleterre, les Pays-Bas.

Interprète : Zloto

Musique : Yesh Matsav avec "In the light"

Extrait : "Un cheval entre dans un bar" sur France Culture en direct d’Avignon le 12 juillet 2017

Archive Ina de 1969 (au micro d’André Bourin) : Romain Gary à propos de son œuvre « La promesse de l’aube »

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.