Si l'être humain est capable de faire du sport ou d'apprendre à lire, à écrire, à jouer du piano... pourquoi ne pas s'entraîner à la bienveillance, à la présence attentive, à l'équilibre émotionnel et à la liberté intérieure ? Ça se muscle tout aussi bien.

Le moine bouddhiste et écrivain Matthieu Ricard à Paris le 31 janvier 2017.
Le moine bouddhiste et écrivain Matthieu Ricard à Paris le 31 janvier 2017. © AFP / JOEL SAGET

Il est bon de rappeler que, dans une vie antérieure, Matthieu Ricard était chercheur en biologie. Il est aujourd'hui le moine bouddhiste le plus célèbre de France. 

Le traducteur officiel du Dalaï Lama, retrace dans "Un demi-siècle dans l'Himalaya" aux Editions de La Martinière, un journal autobiographique en images, sur les traces des grands maîtres du bouddhisme de 1967 à 2017. C’est finalement presque toute une vie passée au Népal, au Tibet, dans le nord de l’Inde, au Bhoutan ... Depuis toujours, il a photographié les maîtres spirituels, les monastères, les lieux tout à fait extraordinaires de l’ensemble de l’Himalaya, notamment au Tibet, sur les plateaux à 4 000 mètres d’altitude, chez les nomades, dans les campagnes du Bhoutan, un pays encore très préservé. Il a des milliers d’images d’archives, qui représentent cinquante ans de photographie, cinquante ans de témoignage de ce qu’il a vécu. Matthieu Ricard a eu envie de partager la beauté qui l’a tant inspiré dans l’Himalaya, la beauté intérieure des personnes et la beauté extérieure de ces lieux tout à fait hors du commun.

Pastille sonore : Yahne le Toumelin 

Choix musical : Dawa  Drolma - Short Homage to Tara Mantra avec "Where the heart blossoms"

Archive Ina de 2002 (A voix nue sur France Culture) : Jean François Revel à propos du bouddhisme 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.