Quand une chanteuse qui vient de sortir son tout premier album rencontre une artiste qu'elle admire, cela donne un joli moment dans l'Heure Bleue.

Ronds dans l'eau
Ronds dans l'eau © Getty / Bortonia

Son retour était presque inespéré car Françoise Hardy a plusieurs fois pensé à arrêter la chanson. Mais elle ne "regrette pas" son retour avec "Personne d'autre", un nouvel album studio très personnel, tout ça parce qu'elle a beaucoup de mal à résister à une bonne mélodie, en plus quand c'est la mélodie elle-même qui lui souffle le texte, tout devient facile et magique. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour Clara Luciani avec, PJ Harvey, Patti Smith ou Nico, Françoise Hardy fait partie du top 10 des femmes qui l’ont le plus marquée d'ailleurs elle en la frange brune et l'allure des sixties. La chanteuse et guitariste à la voix grave vient de sortir "Sainte-Victoire", un premier album dixit la demoiselle comme un autoportrait fidèle qui montre ses failles et ses forces ... un album de l’espoir qui montre que l'on se remet de tout.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chanter c'était un besoin avant de devenir mon métier, assure Clara Luciani

Ça part d'où une chanson ? De la tête, du cœur ou du ventre et du souffle? 

Clara Luciani : Parfois c'est un mot qui vient. Parfois, c'est une mélodie que j'entends dans le métro. J'enregistre soit sur mon dictaphone ou alors j'écris des mots qui m'inspirent dans mes notes. Et puis j'y reviens après, quand je rentre à la maison le soir. 

Françoise Hardy : Moi jamais, je n'écris que lorsque j'ai une mélodie qui me transporte. Et le summum pour moi, c'est de parvenir à écrire un texte sur une mélodie qui m'émeut et que le texte me semble aussi émouvant que la mélodie et en même temps, exprime mon vécu, mon ressenti.

Musiques : 

  • Françoise Hardy avec "L’heure bleue", "Personne d’autre" et "Le large" 
  • Clara Luciani avec "La grenade" 

Archives : 

  • Archive Ina du 20 avril 1968 : Emmanuel Berl à propos de l’écriture 
  • Archive Ina du 3 mai 1989 : Patrick Modiano à propos du processus d’écriture lié à la marche 

Générique : "Veridis Quo" des Daft Punk 

L'équipe
Contact