Inquiet des nouvelles règles encadrant les manifestations, François Sureau rappelle que la liberté doit prévaloir sur tout, y compris sur la sécurité. Avec "Sans la liberté", (Gallimard), l'avocat dresse un état des lieux des nouvelles menaces qui pèsent sur les libertés civiques et individuelles.

Portrait de François Sureau, avocat et écrivain français en 2013.
Portrait de François Sureau, avocat et écrivain français en 2013. © AFP / Ulf Andersen / Aurimages

Qu'est-ce qu'une société libre ? Comment peut-on la défendre sans la faire disparaître ? François Sureau, avocat et écrivain, dénonce la disparition progressive de l’Etat de droit dans l’indifférence générale. Il nous en parle dans Sans la liberté

Lui qui, né douze ans après la Seconde Guerre mondiale, a été élevé dans le souvenir des grands ancêtres et dans l’amour des libertés publiques, reconnaît le côté estimable de son époque, de ce temps où, écrit-il, les grands principes semblaient encore établis dans l’esprit des serviteurs de l’Etat. Des principes que l’on respectait car cela correspondait à l’esprit du temps. Et c’est avec la transformation de celui-ci, "dans l’espèce de silence ouaté de la vie administrative", que des tels principes ont commencé à disparaître dans l’indifférence quasi-totale.

Quel est ce pays qui, pour encadrer une manifestation utilise des armes de guerre ?

L'avocat et l'écrivain nous interpelle aussi sur un rapide et dangereux délitement des libertés publiques comme par exemple, restriction des libertés liée à l'état d'urgence, présence dans nos rues de forces de l'ordre dotées d'armes de guerre, loi anti-casseurs conduisant à considérer le citoyen libre comme un délinquant en puissance, et bien d'autres ... Autant de dispositions législatives témoignant d'un climat général.

Choix musicaux :

1. Leonard Cohen - Treaty

2. Opium de pierre - Mac Orlan dans l'interprétation de Jacques Dutronc. 

Archives : 

· Archive Ina du 7 février 1973 (au micro de Jacques Chancel) : Jean Paul Sartre à propos de la liberté et de l’engagement 

· Archive Ina de 2008 : Agamben à propos de l’état d’exception 

Générique : Veridis Quo -Daft Punk 

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.