Délectation, ravissement, jubilation, plaisir, imagination, jeux, sérieux, bref, quelle régalade ce soir avec ces trois amoureux des mots !

Valère Novarina le 7 janvier 2011 au théâtre Odeon de Paris.
Valère Novarina le 7 janvier 2011 au théâtre Odeon de Paris. © AFP / MARTIN BUREAU

Valère Novarina, figure du théâtre contemporain, auteur, metteur en scène mais également peintre, note dans un carnet tous les noms des personnages qui lui viennent à l’esprit et c'est ainsi qu'il en a puisé dans sa gigantesque réserve, pour créer une pièce qu'il a choisi d'appeler "Le vivier des noms". Ces noms ont donné naissance à une foultitude de personnages, qui sont autant de caricatures, de petits croquis, joués sur scène par huit comédiens.

L'acteur Manuel Le Lièvre interprète la pièce "Le vivier des noms", écrite et mise en scène par la Franco-Suisse Valère Novarina le 5 juillet 2015 à Avignon,
L'acteur Manuel Le Lièvre interprète la pièce "Le vivier des noms", écrite et mise en scène par la Franco-Suisse Valère Novarina le 5 juillet 2015 à Avignon, © AFP / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

"La tribune du Stade d’Action, prennent place Le Président Mâchure et son petit Vidé, L’Homme de Miam, La Femme de Léoliliobiolépan, Champalocien : jambique de la Nièvre, Urgeon : jambique de Bordeaux. Les grands officiels se saluent, le public est formé de cent mille déderchons. On coupe une banderole où il est inscrit : « Vive la lutte de fond des hommes de poche ! » A la lampe, on allume une longue piste sans plus personne dedans. Entrent L’Anthropophore, L’Homme en E Blanc, Le Viandeur Carnassier, Vithon, L’Autre Mort, L’Ours de Fièvraine, La Vulvinaire Salmanien, Le Général Thierry Murve, Oscar Vigourin, Les Gens à la Bouche Précaire, L’Homme du Rébarbatif, Le Convive Posté, Le Phanton Débile, La Tête de Thonaire Sacrifiée, Jehan de La Vivianderie, Le Singulier Mangeur Plurieux, Le Séquentiaire, L’Homme de Fond, Nihil, Le Chevancier, Les Gens à la Vie Sans Limite, Les Possessionnathes, Les Manoeuvriers d’Eux-Mêmes, Les Enfants Contrefaits, Les Possessionnalistes, L’Homme de la Bi-moutonnerie, L’Enfant de Plurisapien, Madame Nicodème, Le Duplicateur Solipiaux, Le Chevalier Roue et Parole, Le Chien Canonique, L’Enfant Monumental, La Voratrice, La Bouche Avec". Extrait du "Vivier des noms" aux Éditions POL

►►►"Le vivier des noms" jusqu'au 26 janvier au Théâtre 71 à Malakoff (92)

Alain Rey le 28 octobre 2015.
Alain Rey le 28 octobre 2015. © AFP / JOEL SAGET

Alain Rey, depuis sa plus petite enfance, il n’a jamais perdu le plaisir des mots qu’ont les enfants quand ils apprennent à parler, un plaisir que beaucoup perdent à l’adolescence ou à l’âge adulte. Il a voulu que ses dictionnaires soient destinés, bien sûr, à être consulté, mais plus encore : à être lu. Le "Dictionnaire historique de la langue française : l'origine et l'histoire des mots" est écrit comme un roman. Mais attention, un roman, bien sûr, où rien n’a été inventé, où tout a été vérifié.

►►► Lire et écouter à ce sujet, sur France Inter, Quels sont vos mots préférés ?

Sylvain Bourmeau, dans "Bâtonnage", se livre au biffage des mots et de phrases entières d'articles de journaux pour en faire surgir des fulgurances, et si possible une certaine poésie. Un texte étonnant qui tient du collage, du cadavre exquis et du slam, comme un geste radical. Une réflexion sur le rôle des mots.

Sylvain Bourmeau, le 29 mars 2013 à Rennes
Sylvain Bourmeau, le 29 mars 2013 à Rennes © Maxppp / Thomas BREGARDIS/PHOTOPQR/OUEST FRANCE

"1. Technique de coupe ou fendage du bois par le martelage d’une lame (couteau) avec un maillet (bâton), afin d’enfoncer la lame à travers le bois. Le bâtonnage est utilisé pour faire du petit bois (pour allumer un feu) ou pour tailler différentes formes (lattes, planches…). 2. Action de remettre en suspension les lies (levures mortes et résidus de raisins) dans un vin. Cette opération est traditionnellement réalisée à l’aide d’une dodine au cours de l’élevage du vin dans son contenant, après la fin des fermentations. L’intérêt du bâtonnage est de favoriser l’autolyse des levures ce qui a pour effet de donner plus de corps et de gras au vin et de favoriser le développement d’arômes complexes. 3. Édition d’une dépêche d’agence de presse en vue de la publier comme une brève ou un article. Le bâtonnage consiste à raturer les mots ou les morceaux de texte estimés superflus." Préambule de "Bâtonnage" aux Éditions Stock.

Choix Musical de Valère Novarina : Langen Mandra Wanara Opera ( Indonésie / Java)

Choix Musical de Sylvain Bourmeau : Beatles avec A Day in the life

Extrait de l’Atelier de création radiophonique de Valère Novarina sur France Culture avec Le Théâtre des oreilles (22 juin 1980)

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.