Avec une comédie burlesque, absurde, et grinçante mais aussi une fable poétique dans l'espoir de faire changer le regard des Européens face aux malheurs des migrants.

 Aki Kaurismäki avec Sherwan Haji et Sakari Kuosmanen acteurs de son film "L'Autre côté de l'espoir" au 67ème festival de Berlin 14 février 2017.
Aki Kaurismäki avec Sherwan Haji et Sakari Kuosmanen acteurs de son film "L'Autre côté de l'espoir" au 67ème festival de Berlin 14 février 2017. © AFP / Odd ANDERSEN

Six ans après "Le Havre" avec André Wilms, qui suivait le sort d'un adolescent africain sans-papiers dans la ville portuaire française, Aki Kaurismäki signe un deuxième film sur l'exil. "L'autre côté de l'espoir" raconte deux destins qui se croisent, qui se rencontrent surtout. Celui de Wikhström, la cinquantaine, qui décide de changer de vie en quittant sa femme alcoolique et son travail de représentant de commerce pour ouvrir un restaurant. Celui de Khaled, un jeune réfugié syrien, échoué dans Helsinki par accident. Il voit sa demande d’asile rejetée mais décide de rester malgré tout. Un soir, Wikhström le trouve dans la cour de son restaurant. Touché par le jeune homme, il décide de le prendre sous son aile.

Traduction : Irmeli

►►►Lire à ce sujet, sur France Inter, "L''autre côté de l'espoir", sortie en salles le 15 mars.

Musiques :

  • Une chanson de la bande originale du film "L’autre côté de l’espoir" d’Aki Kaurismäki
  • Extrait de la musique des "Parapluies de Cherbourg"

Extraits de films :

  • "Le Havre"
  • "L’autre côté de l’espoir"

Archive Ina du 8 juin 2016 : Jean Pierre Léaud à propos de son rôle d’acteur

Générique : Veridis Quo des Daft Punk


L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.