Les arbres seraient-ils intelligents ? C’est l’une des questions abordées par cette exposition à la Fondation Cartier pour l’art contemporain et pour y répondre, l'invité de l'Heure Bleue, le botaniste-voyageur Francis Hallé.

Portrait de Francis Hallé, botaniste, spécialiste des arbres et des forêts tropicales.
Portrait de Francis Hallé, botaniste, spécialiste des arbres et des forêts tropicales. © AFP / Thomas SAMSON

L'Amazonie est en feu depuis de nombreux mois et l'urgence d'y remédier est plus qu'évidente. Les arbres, les animaux et les peuples y vivent une extrême souffrance. 

Il est peut-être utile dans ce contexte d'aller visiter l'exposition "Nous les arbres" organisée à la Fondation Cartier pour l'art contemporain, ouverte jusqu'au 10 novembre, pour prendre un peu plus conscience de l'importance de ces grands végétaux dont les plus anciens fossiles connus sont datés de 385 millions d'années, alors que l'homme n'est apparu sur terre qu'il y a 3 millions d'années

Sous-estimés depuis longtemps par la biologie, les arbres -comme l'ensemble du règne végétal- ont fait l'objet de découvertes scientifiques ces dernières années, qui permettent de voir les membres les plus âgés de notre communauté d'êtres vivants sous un jour nouveau. 

Dotés de capacités sensorielles et mémorielles, ainsi que d’aptitudes à la communication, vivant en symbiose avec d'autres espèces et exerçant une influence climatique, les arbres sont dotés de facultés inattendues dont la découverte a ouvert la voie à l'hypothèse fascinante de "l'intelligence végétale" qui pourrait être la réponse à nombre de problèmes environnementaux d’actualité.

Le grand botaniste et dessinateur Francis Hallé, est le principal inspirateur de l'exposition. A travers des dessins d'une grande rigueur scientifique infusée par un style très personnel, ce passionné de forêts tropicales témoigne de la richesse et de la fragilité du monde végétal face à la prédation humaine.

Choix musical : Le concerto d'Aranjuez 

Archives :

· Archive Ina du 23 juin 1976 : Claude Lévi Strauss à propos de l’existentialisme et de la séparation de l’Homme d’avec la nature

· Archive Ina du 1er juillet 1965 : Jean Giono raconte son enfance en Provence et l’importance des paysages pour son imaginaire sur la nature

· Archive Ina du 9 août 1965 : Agnès Varda à propos du sentiment de la nature 

· Extrait de l’Heure Bleue du 24 novembre 2017 : Peter Handke à propos du bois de Chaville  

· A Rodez le jeudi 3 octobre 2019 : Emmanuel Macron répond à la question d’un jeune Thomas à propos de la transition écologique.

Générique : Veridis Quo - Daft Punk

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.