Juliette Binoche a tourné avec les plus grands du cinéma comme Jean-Paul Rappeneau, André Téchiné, ou Michael Haneke et avec Hirokazu Kore-eda dans "La Vérité", un huis-clos familial au goût bien amer. Rencontre dans l'Heure Bleue avec une actrice libre.

L'actrice Juliette Binoche pour la cérémonie d'ouverture et la projection du film "La Vérité" présenté en compétition le 28 août 2019 lors du Festival du Film de Venise.
L'actrice Juliette Binoche pour la cérémonie d'ouverture et la projection du film "La Vérité" présenté en compétition le 28 août 2019 lors du Festival du Film de Venise. © AFP / Alberto PIZZOLI

Hirokazu Kore-eda est un grand chroniqueur des tensions familiales et des fêlures intimes. Que ce soit à travers la filiation contrariée, le deuil d’un enfant ou la culpabilité parentale (dans Still Walking, Tel père, tel fils ou Nobody Knows), le cinéaste japonais a toujours mis son empathie au service d’histoires pudiques. 

Après avoir remporté la Palme d’or pour Une affaire de famille en 2018, le réalisateur avec "La Vérité", son premier film tourné en dehors du Japon, propose un face-à-face mère-fille entre deux grandes actrices qui n’avaient encore jamais tourné ensemble : Catherine Deneuve et Juliette Binoche. 

Deux actrices aussi aimées que Catherine Deneuve et Juliette Binoche dans un film qui donne lieu à une réflexion poétique sur la relation mère-fille et le métier complexe d’actrice.

Fabienne, icône du cinéma, est la mère de Lumir, scénariste. La publication de ses mémoires ramène sa fille et sa famille des Etats-Unis dans la maison familiale parisienne. Mais les retrouvailles vont vite tourner à la confrontation : vérités cachées, rancunes inavouées, amours impossibles se révèlent sous le regard intrigué des hommes. 

Or, Fabienne est actuellement en plein tournage d’un film de science-fiction où elle incarne la fille âgée d’une mère éternellement jeune. Réalité et fiction se confondent alors, obligeant mère et fille à se retrouver...

Hommage à Anna Karina 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.