Invité régulier de notre antenne, Bertrand Tavernier y est presque chez lui, comme au Festival de Cannes, qui lui dédie un portrait cette année.

Bertrand Tavernier au Festival de Venise en 2015.
Bertrand Tavernier au Festival de Venise en 2015. © AFP / Tiziana Fabi

Grand réalisateur français, Bertrand Tavernier officie dans le cinéma depuis les années 60. Il a réalisé Le Juge et l'Assassin (1976), La mort en direct (1980), La Princesse de Montpensier (2010), Dans la brume électrique (2009) entre autres… Fan de cinéma américain, il a écrit un livre en collaboration avec Jean-Pierre Coursodon, 30 ans de cinéma américain, encore considéré comme une bible du cinéma américaine.

Il vient voir Laure Adler pour son film Voyage à travers le cinéma français sorti le 12 octobre 2016 au cinéma. Le film est un commentaire de plus de trois heures du cinéma français à travers des films comme La chienne (Jean Renoir, 1931), Les enfants du paradis (Marcel Carné, 1945) ou Bob le flambeur (Jean-Pierre Melville, 1956)… Il sera présenté à Cannes classics au Festival de Cannes cette année. Il s’agit pour Bertrand Tavernier de faire une piqûre de rappel au cinéma, de lui faire réviser ses classiques, mais aussi de manger une petite madeleine tout en donnant des anecdotes, des informations sur ses films qui ont marqué sa vie et sa filmographie.

Car Bertrand Tavernier ne fait pas uniquement le cinéma, il l'étudie, le décortique pour notre plus grand plaisir. Car qu'est-ce qu'il y a de mieux d'un réalisateur de cinéma qui parle de cinéma... ?

Présentation du film Voyage à travers le cinéma français par Bertrand Tavernier.

Pastille sonore : Thierry Frémaux

Choix musical : "Paris jadis" chanté Jean-Pierre Marielle et Jean Rochefort

Extrait du film "Voyage à travers le cinéma français"

  • Archive Ina du 4 mars 1988 (au micro de William Leymergie et Patricia Charnelet dans l’émission Antenne 2) : François Mitterrand au moment de l’inauguration de la pyramide du Louvre.
  • Archive Ina de 1949 : André Bazin à propos du cinéma de l’époque
  • Archive Ina du 18 septembre 1977 : Jean Eustache à propos de la genèse de son film "Une sale histoire"

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.