Ce n’est pas une autobiographie, mais un livre d’entretiens ...

Julia Kristeva au cours de la remise des prix Simone de Beauvoir, à Paris, le 9 Janvier 2013.
Julia Kristeva au cours de la remise des prix Simone de Beauvoir, à Paris, le 9 Janvier 2013. © AFP / JACQUES DEMARTHON

Arrivée en France dès 24 ans, fin 1965, mariée avec l’écrivain français Philippe Sollers, écrivant en français, Julia -Kristeva n’en ressent pas moins encore « un sentiment d’étrangeté » au sein de la société française. Sa devise ? « Je me voyage » ...

" S. D.À 4-5 ans vos parents vous ont inscrite à l’école maternelle française. Vous apprenez à réciter des comptines, à dire l’heure, à prier, en français …

J. K.Exact. Mes parents ont eu cette excellente idée, l’enseignement était dispensé par des religieuses. Je les croyais dominicaines. On m’a dit récemment qu’il s’agissait sans doute d’oblates assomptionnistes, c’est-à-dire des laïques qui ont des activités religieuses sans être consacrées. Elles étaient assez sévères, au sens de régulières. Elles accordaient une grande importance à l’ordre, à la tenue, à la rigueur, au respect, on faisait la révérence. Elles nous faisaient réciter des fables de La Fontaine, quelques prières. La fête de Noël était un jour de cadeaux, pas de messe. Hélas, au bout de deux ans, accusées d’espionnage, elles ont été expulsées. Je les ai beaucoup regrettées. Mais leur œuvre a été reprise par l’Alliance française. J’ai continué, deux ou trois après-midi par semaine, à suivre deux heures de cours. En parallèle au parcours de l’Éducation nationale.". Extrait de "Je me voyage : mémoires, entretien avec Samuel Dock" aux Éditions Fayard.

►►►Samuel Dock

Pastille sonore : Tiphaine Samoyault

Choix musical : Billie Holiday : Billie's blues - I Love my man

Musique: Sylvie Vartan : La Maritza

  • Archive Ina du 2 avril 1967 : Marguerite Duras évoque son travail sur et avec les enfants.
  • Archive Ina du 28 novembre 1948 : Colette à propos de son rapport avec les jeunes filles

Générique : Veridis Quo, Daft Punk

Les références

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.