Ce soir, une Heure Bleue autour du Brésil. Lia Rodrigues est chorégraphe, Maud Chirio est historienne. Elles viennent nous parler de ce pays, de leurs visions, de leurs attachements...

La chorégraphe, Lia Rodrigues au Vivat d'Armentieres le 24 novembre 2005
La chorégraphe, Lia Rodrigues au Vivat d'Armentieres le 24 novembre 2005 © Maxppp / Christophe LEFEBVRE/PHOTOPQR/LA VOIX DU NORD

C’est une artiste engagée, une militante de la culture et des droits de l’Homme. Lia Rodrigues présente dans le monde entier des spectacles de danses, dont elle crée les chorégraphies avec des danseurs issus de favelas brésiliens.

Son dernier spectacle Fúria réuni neuf danseurs pour une transe de groupe, une expérience physique et visuelle. Après un passage remarqué à Paris dans différents lieux, le spectacle de la chorégraphe sera visible en province au mois de janvier.

Lia Rodrigues entre dans le monde de la danse par une formation de ballet classique. Elle crée sa compagnie de danse dans son pays natal le Brésil, puis un festival de danse contemporaine qu’elle préside jusqu’en 2005. Depuis près de quinze ans, elle développe des actions sociales et artistiques auprès des habitants des favelas, en créant des écoles de danse et des spectacles.

Maud Chirio est spécialiste de l'histoire contemporaine du Brésil.  En 2016, elle a publié un livre intitulé "La politique en uniforme : l'expérience brésilienne 1960-1980", dans lequel elle revient sur le régime militaire brésilien.
Maitre de conférence à l'Université de Paris-Est Marne-la-Valée, elle est souvent amené à s'exprimer dans les médias, sur la situation politique du Brésil, dans Le Monde par exemple.

Pastille sonore : Mathilde Monnier 

Choix musical  : 

Soy loco por ti américa de Caetano Veloso

Extrait :  

Hneen de hienghe ( extrait de la bande sonore du spectacle Furia

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.