Vers Le Cap, à la dérive, une femme se remémore au fil de l’eau la vie des autres. Pour ne pas mourir, elle pense à ceux qui l’ont entourée, ceux qu’elle a aimés ...

Florence Delay, écrivaine et académicienne, le 4 décembre 2003 dans la bibliothèque de l'Institut de France à Paris.
Florence Delay, écrivaine et académicienne, le 4 décembre 2003 dans la bibliothèque de l'Institut de France à Paris. © AFP / JEAN-PIERRE MULLER

Dans les années soixante, Silvina Ocampo, écrivaine argentine majeure du XXe siècle, connue surtout pour ses nouvelles fantastiques, commence l’écriture de "La promesse", portraits éclatés de la société argentine du XXème siècle où s’entremêlent les unes aux autres les différentes classes sociales, qu'elles a peaufinés jusqu'en 1993. Son livre a été publié en Argentine, en 2011, à titre posthume. 

Florence Delay, professeure de littérature espagnole, élue à l’Académie française, auteure de nombreux romans, d'essais, de théâtre et même comédienne, la liste est longue ... lit "La promesse" traduit de l'espagnol (Argentine) par Anne Picard, musique originale de Pablo Nemirovsky dans un livre-cd paru aux Editions des femmes-Antoinette Fouque.

Choix musicaux : 

  • Carlos Gardel avec"Volver"
  • "King Arthur" d’Henry Purcell, "Génie du froid" sous la Direction : Alfred Deller. Interprète : le baryton Maurice Bevan 

Musique : Serge Gainsbourg et Catherine Deneuve avec "Dieu est un fumeur de havanes"

Extrait de film : "Le procès de Jeanne d’Arc" de Robert Bresson. 

Archive Ina du 2 juin 1962 (au micro de Michel Polac) : Robert Bresson sur le choix de Florence Delay pour "Le procès de Jeanne d’Arc"

Génétique : Veridis Quo des Daft Punk 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.