Avec leurs romans, Adrien Bosc et Patrick Straumann racontent l’exil de guerre pendant la seconde guerre mondiale. « Capitaine » et « Lisbonne ville ouverte » évoquent la fuite du régime de Vichy en traversant terres et mers.

Un bateau de réfugiés en juin 1940.
Un bateau de réfugiés en juin 1940. © Getty / Collection Hulton-Deutsch / CORBIS

Adrien Bosc, éditeur et écrivain, publie son deuxième roman Capitaine. Ce récit nous embarque à bord du «Capitaine-Paul-Lemerle », un bateau parti de Marseille en 1941 pour rejoindre New-York via la Martinique. Sur le pont se côtoient des anonymes, de grands intellectuels et artistes tel que Claude Levi-Strauss ou André Breton. Adrien Bosc a mené cette « enquête-littéraire » à partir d’une grande recherche documentaire.

Patrick Straumann est journaliste, critique de cinéma et écrivain. Dans Lisbonne ville ouverte, l’auteur dresse le portrait de la capitale portugaise en 1940. Terre d’accueil et carrefour des hommes et femmes fuyant le nazisme. Patrick Straumann explore la correspondance privée de son grand-père, qui, à l’occasion d’un aller-retour entre l’Europe et les Etats-Unis, va traverser cette ville en pleine effervescence, sur fond de guerre mondiale.

Choix musical d’Adrien Bosc :

  • Sodade par Cesaria Evora

Choix musical de Patrick Straumann :

  • Encontros e despedidas par Maria Rita

Archives :

  • Archive Ina du 30 avril 1948 ( au micro de Philippe Philippi) : Marcel Cerdan à propos de ses combats
  • Archive Ina du 25 juin 2008 : Extrait du feuilleton Transit d’Anna Seghers
  • Archive Ina du 25 octobre 1986 : Claude Lévi Strauss parle de son amitié pour les surréalistes et d’André Breton 

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

Programmation musicale
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.