Insaisissable, incasable aussi, dans tous les sens du terme, Etienne Daho, toujours aussi pudique, réservé et ultrasensible viendra se raconter.

Etienne Daho, sur scène lors du festival Francofolies de La Rochelle le 10 Juillet 2015.
Etienne Daho, sur scène lors du festival Francofolies de La Rochelle le 10 Juillet 2015. © AFP / XAVIER Leoty

Il sera à l'honneur dans l'Heure Bleue pour nous parler de ses rééditions qui ont commencé avec "Pop Satori" en 2006 pour célébrer les 20 ans de l’album, accompagné d’un concert à l’Olympia pour le festival des Inrocks. Vu le travail considérable que cela représente, il n’était pas question pour Étienne Daho, à l’époque, de renouveler l’exercice et d’en faire une collection, mais au fur et à mesure des demandes pour d’autres albums, c’est devenu un rendez-vous et un travail auquel il a pris gout.

Tous ces volumes ressemblent à des chapitres et ils valent bien mieux que n’importe laquelle des biographies. Cela raconte l’avant, les maquettes, les tâtonnements, puis l’album, puis la vie après la sortie. Les tournées, les rencontres, les duos, les remixes, les inédits pas finalisés… La collection des ressorties des albums d’Étienne Daho s’est enrichit de 3 nouveaux volumes : "Pour nos vies martiennes", "Paris Ailleurs" et "Le condamné à mort".

Pastille sonore : Lou Doillon

Choix musical : Etienne Daho et Jeanne Moreau avec La douceur du bagne

Archives :

  • Archive Ina du 25 décembre 2014 : Brigitte Fontaine à propos de sa jeunesse et de son arrivée à Paris
  • Archive Ina du 30 juin 1989 (au micro de Jean Louis Foulquier ) : Daniel Darc à propos de la scène de rock français.

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

Programmation musicale
  • LIANNE LAHAVAS

    "UNSTOPPABLE" INSTRU

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.