Anthropologue, sociologue et médecin, Didier Fassin a fait son entrée le 16 janvier dernier au Collège de France, où il occupera la chaire annuelle de santé publique et à cette occasion il a prononcé, une leçon inaugurale intitulée "l’inégalité des vies ".

Didier Fassin, anthropologue, sociologue et médecin, aux côtés du roi de Suède Carl Gustaf lors de la cérémonie de remise de la médaille Vega qui s'est tenue au Palais Royal de Stockholm, en Suède, le 20 avril 2016.
Didier Fassin, anthropologue, sociologue et médecin, aux côtés du roi de Suède Carl Gustaf lors de la cérémonie de remise de la médaille Vega qui s'est tenue au Palais Royal de Stockholm, en Suède, le 20 avril 2016. © AFP / CHRISTINE OLSSON / TT NEWS AGENCY / TT NEWS AGENCY

"L’inégalité des vies ", est le thème de son dernier essai, "La Vie. Mode d’emploi critique", où il s’interrogeait sur l’inégalité des existences, en considérant notamment que la condition des migrants révèle le tragique retournement des valeurs démocratiques. 

C'est aussi l’une des questions récurrentes de l’œuvre très riche de Didier Fassin, qui compte une trentaine d’ouvrages traduits dans huit langues et plus de deux cents publications scientifiques. 

La chaire de Santé publique a été créée en 2018 dans le cadre d’un partenariat entre le Collège de France et Santé publique France. En invitant chaque année une personnalité à venir enseigner au Collège de France, l’Assemblée des professeurs entend encourager la recherche et le débat intellectuel dans ce domaine.

Cette année, le Professeur Didier Fassin délivrera son enseignement au Collège de France. Ses cours débuteront le 29 avril 2020 sur le thème "Santé publique : une anthropologie politique et morale". Ils seront dispensés chaque semaine en alternance avec un séminaire qui associera des chercheurs clés du domaine.

L’enseignement sera complété par un colloque le 2 juin 2020 sur le thème "Politique de la vie. Crises et critique".

En accédant à la chaire annuelle de santé publique du Collège de France, Didier Fassin renoue avec ses premières amours, lui qui enseigne depuis dix ans les sciences sociales au prestigieux Institute for Advanced Study de Princeton, aux Etats-Unis, a été médecin en Inde, en Tunisie et en France. Cette expérience lui avait cependant laissé un goût d’inachevé et il avait décidé de se tourner vers les sciences sociales.

Choix musicaux : 

  • Borders - M.I.A.
  • Gracias à la vida - Mercedes Sosa

Générique : Veridis Quo - Daft Punk 

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.