Dans ce deuxième épisode consacré à l'écrivaine et philosophe Simone de Beauvoir, seront abordées les thématiques de la définition du genre et de l'homosexualité chez l'auteure du Deuxième sexe. Le philosophe Paul B. Preciado soulève les apports et les limites de ses écrits pour la pensée féministe.

Pour sa carte blanche, Paul B. Preciado a écrit un texte inédit : sauvons le clitoris planétaire. Un texte lu par Augustin Trapenard sur France Inter le 18 mars 2019.
Pour sa carte blanche, Paul B. Preciado a écrit un texte inédit : sauvons le clitoris planétaire. Un texte lu par Augustin Trapenard sur France Inter le 18 mars 2019. © Capture d'écran/YouTube/France Inter

Simone de Beauvoir a toujours affirmé son indépendance vis-à-vis des normes sociales en matière de sexualité, s'opposant à ce qu'elle appelait la "morale bourgeoise". 

Vivant en concubinage avec Jean-Paul Sartre, mais ayant toujours refusé de se marier, elle a également connu très tôt des amours féminins. La parution inédite de sa nouvelle "Les inséparables", récit romancé de son amitié amoureuse pour son amie Zaza, en témoigne.  

C'était par ailleurs notamment à cause d'une liaison avec une de ses étudiantes qu'elle avait été suspendue  du lycée où elle enseignait à la fin des années 1930. Pourtant, et paradoxalement, elle a toujours refusé d'endosser l'identité de bisexuelle ou de lesbienne. 

Paul B. Preciado, philosophe spécialisé dans les questions de genre, qui a notamment œuvré à la théorisation de la non binarité des sexes, met en lumière les contradictions internes dans l'œuvre de Beauvoir, la manière dont elle reconduit dans une certaine mesure une philosophie patriarcale. 

Chaque émission de la série débute par une lecture par l'actrice et comédienne Béatrice Dalle du texte que Simone de Beauvoir a consacré à la mort de sa mère, "Une mort si douce". 

Compositions musicales accompagnant le texte de Béatrice Dalle réalisées par Evie/Aurélie Viteau.  

Archives : 

  • Archive Ina du 6 avril 1975 (dans Questionnaire émission TV de Jean Louis Servan Schreiber) : Simone de Beauvoir explique sa formule « on ne naît pas femme on le devient »

Musiques

  • Je suis comme je suis, Juliette Greco 
  • Teardrop, Massive Atack 
  • Offenses, Prudence
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.