Ce soir dans l'Heure Bleue, le plus discret des grands architectes français parle de sa recherche du mieux-vivre-ensemble, de ses rêves et de bien d'autres choses encore !

Portrait de Christian de Portzamparc, architecte et urbaniste
Portrait de Christian de Portzamparc, architecte et urbaniste © Getty / Eric Fougere / Contributeur

La famille de Christian de Portzamparc ne le destinait pas à un parcours artistique mais souhaitait au contraire le voir embrasser la carrière classique de médecin, d’avocat ou d’ingénieur. Hélas pour elle, car lorsqu'il obtient son baccalauréat, il en décide autrement et se dirige vers une carrière d'artiste.

Après la réalisation du projet des Hautes-Formes achevé en 1979 dans le 13ème arrondissement de Paris, il a acquis une notoriété internationale en formulant le concept de "l'îlot ouvert" (par opposition à l'îlot haussmannien), a également élaboré une théorie sur l'urbanisme contemporain, celle que les bâtiments sont autonomes, de formes différentes et implantés selon des plans asymétriques, mais rassemblés autour d'une rue traditionnelle. Toujours seul lauréat français du Pritzker Architecture Prize, considéré comme l'équivalent du Prix Nobel, Christian de Portzamparc construit dans le monde entier des bâtiments singuliers et considère qu'un "architecte a trois métiers : concevoir, convaincre, construire". Avant de le retrouver au Théâtre des Bouffes du Nord pour un débat sur la question : "Quel espace reste-t-il aux architectes ?" samedi 23 septembre 2017, celui qui se présente comme "architecte et urbaniste" sera sur France Inter avec Laure Adler.

►►►Bibliographie : Christian de Portzamparc : les dessins et les jours : l'architecture commence avec un dessin aux Editions Somogy.

Pastille sonore : Michel Lussaut

Choix musical : Bob Dylan avec "Ballad of a thin man"

Extrait d’une interview à la BBC du 17 mars 1981 (au micro d’Edward Lucie Smith) : Andy Warhol à propos de son processus de création

Générique : Veridis Quo des Daft Punk

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.